FR

Nos professeurs

Charles Andreoletti

Cours individuels de piano

Cours les mercredi et autres jours à convenir avec les élèves (en français ou anglais).

Après une licence de musicologie obtenue à Strasbourg, Charles Andreoletti s’inscrit pour la première fois au Conservatoire Rachmaninov en 2014 dans la classe de direction d’orchestre de Marc Korovitch, puis dans la classe de piano d’Elena Kroon en 2016.

Parallèlement à ses études au Conservatoire, il se forme à l’École Normale de Musique de Paris dans les classes de direction d’orchestre, solfège, analyse et orchestration, et en ressort doublement diplômé en 2020 et 2021.

Il s’est également formé au sein de nombreuses classes de conservatoires municipaux, telles que la direction de choeur et l’analyse au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris.

Actuellement, il poursuit son perfectionnement à la Sorbonne en recherche musicologique tout en se produisant avec Olga Stankiewicz en musique de chambre.

Formé au Conservatoire Rachmaninov auquel il est très attaché, il donne à tous ses élèves le goût de la musicalité et la passion de la découverte du répertoire classique et de la musique actuelle.

Sarina Ghuda

Cours individuels de piano

Cours les mardi après-midi, mercredi, jeudi en fin d’après-midi et samedi (en français, italien ou albanais).

Sarina Gudha est diplômée du CRR de Rueil-Malmaison en cycle supérieur de piano et musique de chambre. Elle est aussi diplômée mention très bien du Conservatoire Russe de Paris Serge Rachmaninoff dans la classe de Musa Roubascyte et Elena Golikova Kroon.

Cela transmet sa passion et son expérience depuis 10 ans et prépare ses élèves aux concours d’entrée aux conservatoires supérieurs et à différents concours nationaux et internationaux.

Sarina a notamment travaillé au conservatoire municipal du 6° arrondissement de Paris comme assistante professeur dans la classe de Mélisande Chauveau ainsi qu’au conservatoire Serge Rachmaninoff comme assistante d’Elena Golikova Kroon.

Elle accompagne ses élèves avec exigence et passion. Elle pense que la beauté de l’interprétation réside dans la simplicité, le naturel et la profondeur de la sonorité.

Pauline Guery

Cours individuels de piano

Cours en français, russe ou anglais

Pauline Guery est pianiste concertiste et professeur de piano. Elle est diplômée du Conservatoire Tchaikovsky de Moscou, du Conservatoire Régional de Paris, et de l’École Normale Supérieure de Musique de Paris (dans la classe de Bruno Rigutto). Elle est aussi titulaire d’un Master en musicologie et en piano forte et a aussi suivi un Master de direction de chœur.

Elle accompagne ses élèves avec engagement, douceur et perfectionnisme pour transmettre la passion musicale, la maîtrise du jeu et l’émancipation expressive et créative.

Elle s’appuie pour le faire sur sa formation à la pédagogie Montessori et à la bienveillance acquise en tant que directrice d’une école Maternelle et Primaire Montessori bilingue à horaires aménagés arts théâtre musique et danse.

Olga Karnaukhova

Cours individuels de piano

Cours en français, russe ou anglais

Olga Karnaukhova a fait ses études au Conservatoire National Supérieur de Lviv et au Conservatoire National de Kiev, en troisième cycle. Elle se perfectionne ensuite dans l’art de l’accompagnement vocal au Conservatoire de Moscou, d’Odessa et de Leipzig.

A son arrivée en France en 1995, elle obtient son Doctorat en musicologie à la Sorbonne. Elle est titulaire du Diplôme d’État et enseigne au Conservatoire Russe de Paris Rachmaninoff depuis 2010.

Olga Karnaukhova considère la transmission du savoir et de la passion de la musique aux élèves motivés comme un devoir personnel.

Natalia Khutova

Cours individuels de piano

Cours les mercredi (jusque 14h), jeudi et vendredi (en français ou russe).

Natalia Kuhtova est diplômée du Conservatoire National de Minsk en Biélorussie, où elle a commencé à enseigner en 1998. Arrivée en France, elle obtient son diplôme de concertiste au Conservatoire Russe de Paris Rachmaninoff. Natalia participe à des concerts en tant qu’accompagnatrice.

Forte de plusieurs années d’expérience dans des conservatoires parisiens et franciliens, Natalia transmet ses connaissances et sa passion de la musique avec rigueur et sensibilité en s’adaptant au profil de chaque élève.

Alexandre Kryvych

Cours individuels de piano

Cours les jeudi et samedi (en français, russe, ukrainien, allemand ou anglais).

Diplômé du Conservatoire National de Kiev (Ukraine) et de l’École Normale Alfred Cortot (Paris, France), Alexandre Kryvytch utilise la méthode de l’école russe (Neuhaus, Feinberg, Merjanov, Leszetycki).

Avec calme et patience, il adapte son travail à chaque élève pour développer la vision musicale et la passion de la musique.

Yulia Orlova

Cours individuels de piano

Cours en français, russe, ukrainien, italien ou anglais

Yulia Orlova est titulaire de trois Masters Internationaux en piano : ceux de l’Académie de Moscou (Russie), du Conservatoire de Brescia (Italie) et de l’Université de l’Arkansas (Etats Unis d’Amérique).

Primée à plusieurs concours internationaux en Russie et en Italie, Yulia Orlova enseigne le piano et l’accompagnement musical au piano depuis 17 ans. Ce qui ne l’empêche pas de poursuivre sa carrière de concertiste.

Alina Pavalache

Cours individuels de piano

Cours les lundi après-midi, mardi, jeudi et samedi (en français, roumain ou anglais).

Pianiste, soliste et accompagnatrice, Alina Pavalache est diplômée du Premier Prix du Conservatoire National Georges Enesco de Iasi en Roumanie. Elle habite en France depuis 1990 où elle se perfectionne auprès de grands maîtres. Elle est soliste et accompagnatrice en France, en Europe et en Asie dans de nombreux lieux prestigieux.

Alina donne des cours, des master classes et prépare les élèves aux concours. Elle propose aussi un cours de Piano Partage (formation spécifique de l’ARIAM) destiné aux enfants de 4 à 10 ans :  « A deux, c’est toujours plus facile : partager les difficultés et les joies de l’apprentissage pour avoir le plaisir de bien jouer. »

Karina Petrosyan

Cours individuels de piano

Cours les lundi après-midi, mercredi après-midi, jeudi après-midi et samedi (en français, russe, arménien ou anglais).

Karine Petrosyan est diplômée du Conservatoire arménien de Vanadzor en piano et en théorie musicale. Elle a aussi obtenu le diplôme d’Honneur du Ministère de la Culture de Crimée et celui du Conservatoire Russe de Paris Rachmaninoff, avec mention Très Bien et Félicitations de Jury.

Elle est membre de l’Union de musiciens d’Ukraine et membre de l’association des compositeurs de Crimée.

Ienissei Ramic

Cours individuels de piano

Cours les lundi, mercredi et samedi (en français, russe ou anglais).

Ienissei Ramic nait à Moscou et vit ensuite en Serbie jusqu’à l’âge de dix ans. Il grandit dans une famille de musiciens et commence le piano à l’âge de trois ans grâce à l’enseignement de sa mère pianiste, élève d’Evgeny Lieberman (lui-même élève du légendaire Heinrich Neuhaus). Son père, virtuose, obtient le Premier Prix d’accordéon au Concours International de Venise en 1984.

Avec sa famille, Ienissei Ramic quitte la Serbie pour la France ou il s’inscrit au Conservatoire de Boulogne-Billancourt, dans la classe d’Hortense Cartier-Bresson. A 16 ans, Alain Planés le reçoit dans sa classe au CNSMDP où il se distingue brillamment avec le 1er prix en licence et master. Parallèlement, Lilya Zilberstein et Menahem Pressler lui enseignent leurs secrets. Avec cet héritage, il s’inscrit dans la grande tradition des pianistes du début du 20e siècle, tradition dans laquelle le piano chante.

A Paris, Ienissei Ramic se produit à la Salle Cortot ou il donne les 12 études d’exécution transcendantes de Franz Liszt, et joue le concerto en Sol de Ravel avec orchestre. Il joue à l’hôtel des ventes de Drouot pour la création parisienne de la sonate de paques de Fanny Mendelssohn. Le Figaro Culture consacre sa première page à la vente du manuscrit,

on qualifie Ienissei Ramic de « Virtuose ». Lors d’une soirée évènement, le parfumeur Jean Paul Guerlain l’invite à jouer un concert pour son anniversaire et il participe à plusieurs récitals de l’association caritative les « Virtuoses du Cœur ». Directeur musical du « Journal d’Un Disparu » de Léos Janacek, mis en scène par Louise Moatty , on le découvre encore une fois dans le Figaro, T.Hillériteau écrit « Ienissei Ramic parvient à faire oublier les différentes orchestrations dont le cycle a fait l’objet pour le rendre à sa pureté originelle ».

En 2016 il enregistre les œuvres méconnues de Dynam-Victor Fumet et Raphael Fumet chez Polymnie / The Orchard. Sur France Musique, Frédéric Lodéon remarque son jeu « virtuose ! » et Benoit Duteurtre le qualifie de « brillant pianiste ».

En 2017, Ienissei Ramic fait ses débuts chinois au mythique Huangpu Théàtre de Shanghai, et donne une série de récitals à Nankin, Shenzhen, et Canton.

Egalement compositeur, ses pièces sont jouées au Theatre Ranelagh a Paris lors de la projection de films muets. Ienissei Ramic est convié à donner des concerts en Russie, en Hollande, en Espagne, en Italie, en Allemagne, et en Serbie.

Nathalia Romanenko

Cours les lundi, mercredi et dimanche (en français, anglais, russe ou italien)

Issue de l ‘école spéciale de musique pour les surdoués en Ukraine , Nathalia Romanenko arrive à Paris en 1999 et  mène   alors une activité de concertiste  (Saint-Pétersbourg, Venise, Paris, Moscou, etc.) , fonde l’Association Extraordinaria Classica et s’installe comme professeur et pianiste-accompagnatrice au CRR de Paris et à la Maitrise de Paris en 2001.

Aujourd’hui, Nathalia Romanenko, aussi met son excellence du piano et son talent pédagogique  au service d’élèves du conservatoire Serge Rachmaninoff en proposant des classes de Piano (méthode sensorielle), d’Accompagnement au Piano, ainsi que de Déchiffrage. 

Elle prépare aux concours internationaux et d’entrée aux conservatoires mais accueille aussi volontiers les jeunes de tous niveaux et les adultes amateurs. 

Plus précisément, sa classe de piano, méthode sensorielle, s’adresse aux personnes qui cherchent à s’épanouir au quotidien grâce à la musique, par la découverte des sons et l’exploration du piano et de corps.Elles apprendront à s’exprimer au clavier, à jouer le répertoire pianistique.

Elles s’initieront à l’improvisation et pourront s’auto-accompagner. En  évoquant  l’origine du trac et puis concentrer le travail sur cet équilibre de pouvoir Être et Donner pleinement les jours “J”, font l’objet de l’enseignement de Mme Nathalia Romanenko.
 
L’enseignement est sur mesure ; il part de la recherche personnelle et des besoins de la personne ; il s’appuie sur l’écoute interne ; il développe l’oreille et le ressenti corporel ; chaque étape est franchie au rythme de la personne.

David Saunier

Cours individuels de piano

Cours le lundi (en français ou anglais).

David Saunier est diplômé du Conservatoire du 12ème arrondissement de Paris où il donne son premier récital de piano. C’est au Conservatoire Russe de Paris Rachmaninoff qu’il rencontre Atty Lengyel avec lequel il poursuit son parcours de perfectionnement. Il étudie également à l’École nationale de musique de Lisieux et au Conservatoire régional de Caen. Il élargit sa formation en étudiant l’harmonie, l’écriture, la composition et l’orchestration.

Il répartit aujourd’hui son enseignement entre l’École Intercommunale de Musique de Trouville-Deauville et le Conservatoire Russe de Paris Rachmaninoff.

Son enseignement s’adresse aux élèves qui souhaitent s’initier avec sérieux à l’art du piano.

Marsa Todorovska

Cours individuels de piano

Cours les lundi après-midi, jeudi après-midi et samedi matin (en français, russe, macédonien, serbe ou anglais).

« J’ai fait mes études à Moscou au Conservatoire Tchaikovsky et au Conservatoire supérieur de Cologne en Allemagne. Depuis mon enfance je suis passionnée de musique. J’aime particulièrement jouer de la musique romantique et russe et transmettre mes connaissances et ma passion à mes élèves. Je donne beaucoup d’importance à l’interprétation en respectant l’époque et le compositeur.  Ainsi qu’aux difficultés techniques et aux crispations qui sont courantes chez les élèves mais néfastes pour le but final (= bonne sonorité, fluidité, précision , liberté…) ».

Alexandre Berlin

Violon

Cours les mercredi après-midi et samedi après-midi (en français, russe ou anglais).

Alexandre Berlin est né à Moscou où il découvre la magie du violon à l’âge de 3 ans. A 5 ans, il rejoint la célèbre classe d’Alexandre Loukianenko à Odessa. Il donne son premier concert à l’âge de 10 ans et obtient, quelques années plus tard, ses diplômes d’interprète et concertiste au Conservatoire de Sotchi. Il se produit avec de grands orchestres comme l’Orchestre National de Saint-Pétersbourg sous la direction du maestro Alexandre Kantorow.

Il enseigne en France depuis 2015. Il cherche à trouver le meilleur chemin pour chaque élève. Il se concentre à développer leur musicalité, entretenir leur motivation le tout en respectant la méthode musicale russe et les grandes traditions de l’école russe de violon.

Alexandre Brussilovsky

Violon et musique de chambre

Cours les jeudis (en français, russe ou anglais).

Lord Yehudi Menuhin avec lequel Alexandre Brussilovsky a collaboré durant de nombreuses années a dit : « Sacha Brussilovsky is a most admired colleague and an excellent musician and violinist. »

Né en Ukraine, Alexandre Brussilovsky suit toutes ses études au Conservatoire de Moscou avec Yuri Yankelevtich, Maya Glezarova, Felix Andrievsky et Leonid Kogan. Il obtient de grands prix internationaux tels que le Concours International de Prague en 1969, le Grand Prix et le Prix spécial Albert Roussel du Concours Jacques Thibaud à Paris en 1975. Il s’installe en France en 1985 où il partage ses activités entre concerts et enseignement.

Alexandre Brussilovsky joue dans les salles les plus prestigieuses avec de grands artistes tels que Lord Yehudi Menuhin, Pierre-Laurent Aimard, Maurice André, Suren Bagratuni, Boris Berezovsky, Edward Brunner, Vladimir Feltsman, Patrick Gallois, Natalia Guttman, Gary Hoffman, Nobuko Imai, Neeme Järvi, Emmanel Krivine pour n’en citer que quelques uns. Outre sa carrière de soliste international, il est invité par la Yehudi Menuhin School (Angleterre), l’Ecole de Musique de Bloomington (Indiana University), la Longy School of Music de Boston et l’Académie Schnittke à Hambourg (Allemagne) pour donner des master-classes. Il participe également à de nombreux festivals et académies d’été. Il est par ailleurs Directeur Artistique du Festival franco-russe Pont-Alexandre III et du label Suoni e Colori. Enfin, Alexandre Brussilovsky est fondateur depuis mars 2009 du Concours International de violon Yuri Yankelevitch à Omsk en Russie.

La classe d’Alexandre Brussilovsky s’inscrit dans la grande tradition de l’école russe. Au niveau « Excellence », elle s’adresse aux élèves qui souhaitent préparer concours nationaux et internationaux, diplômes d’étude, entrée aux conservatoires, aux grandes écoles et aux orchestres. Dans les autres niveaux, les élèves seront accompagnés par Toma Bervetsky pour le niveau « Débutant » (1ère – 4ème années d’études) et Gabriel Tchalik pour le niveau « Jeune virtuose » (4ème – 8ème année d’études).

Céline Hara

Violon

Cours le mercredi et le vendredi (en français, italien ou anglais).

Céline Hara commence l’étude du violon à l’âge de six ans. À 10 ans, elle entre dans la classe de piano de Marie-Claude Equoy et travaillera plus tard avec Cyril Huvé et Jérôme Granjon.
Elle suit parallèlement les classes de formation musicale, d’analyse et d’écriture et obtient un premier prix dans ces trois disciplines. 
Suivra un diplôme d’Études Universitaires en Musicologie à l’Université de La Sorbonne.

Après avoir obtenu un Premier Prix de musique de chambre et de violon dans la classe d’Igor Volochine à Paris, elle intègre la classe de perfectionnement de violon de Pavel Vernikov à la célèbre Scuola di Musica di Fiesole (Florence, Italie). 
Céline Hara participe à de nombreuses Master-classes et reçoit les conseils de grands maîtres tels que Oleksandr Semchuk, Alexandre Vinnitski (Conservatoire de Moscou, Académie Sibelius d’Helsinki), Mauricio Fuks (Indiana University, Bloomington).

Parallèlement, elle se produit en soliste et au sein d’orchestres aux États-Unis, en Italie au Théâtre de la Pergola à Florence, l’Accademia Santa Cecilia de Rome, Théâtre de Brescia, au Festival Anima Mundi de Pise dirigé par Sir Eliot Gardiner et joue sous la direction de Riccardo Minasi, Francesco d’Orazio, Nicola Paszkowski, Andrea Battistoni, Jorma Panula, Antonello Farulli, Gabriele Ferro, etc.

En 2006, Céline Hara intègre le corps professoral de la Scuola di Musica di Fiesole. L’année suivante, la Direction lui confie la classe de Petru L. Horvath, violon solo de L’Orchestre du Maggio Musicale (Zubin Mehta) dont le poste est à pourvoir.

En 2008, elle est invitée par le Professeur Mauricio Fuks à l’Université de Bloomington (U.S.A) pour un stage de pédagogie. Cette rencontre sera déterminante dans sa carrière de pédagogue.

Lors de ses années d’enseignement à Fiesole, ses élèves remportent le concours « Soliste et orchestre », et les postes de Violon solo au sein des différents orchestres de l’école.

Céline enseigne maintenant depuis 10 ans au Conservatoire Rachmaninoff. 
Ses anciens élèves ont remporté plusieurs concours et intégré de prestigieux conservatoires européens (Haute École de Musique de Lausanne, Wells Cathedral Music School, CRR de Boulogne, etc).

« I first got taught by Céline Hara when my parents and I were looking for a teacher that was harsher on the technique side of the violin. We had heard of Céline multiple times before and so we thought why not give it a go. My parents had high expectations due to them being professional musicians (My mum, Beatrice Muthelet being one of the first violas in the Mahler Chamber Orchestra and my dad, Daniel Harding, a conductor in multiple orchestras such as The Berlin Philharmonic, The Orchestre de Paris and the Vienna Philharmonic) but Céline exceeded all our expectations, she was not only a wonderful teacher in the technical side of the violin ( hand position , perfecting the movement of the bow, etc) but she really seemed to understand how music was supposed to be played!
She has helped me so much over the 2 years of teaching and thanks to her I managed to enter my dream school in England (Wells Cathedral School) a school known for its music ». George Harding, violinist.

« Céline Hara a été mon premier professeur de violon; je l’ai rencontrée à la prestigieuse Scuola di Musica di Fiesole quand j’avais sept ans. Je venais de commencer le violon et j’étais trop jeune pour m’en rendre compte à l’époque, mais avec le recul je peux affirmer qu’elle a eu une influence extrêmement importante dans ma formation. Non seulement elle a su me donner les outils et les conseils nécessaires pour avoir une bonne technique, mais à travers sa passion et son expérience elle m’a transmis le véritable amour pour la musique qui m’accompagne en chaque moment de ma carrière. En outre, Céline m’a appris la valeur inestimable de la discipline, en me faisant comprendre qu’aucun objectif ne peut être atteint sans du travail et un dévouement complet, et pour cela je lui serai toujours reconnaissant. Je suis très content et fier d’avoir eu la chance d’étudier avec Céline au tout début de ma formation. Grâce à sa maîtrise musicale, à ses capacités en tant que musicienne et professeur et à son enthousiasme j’ai pu concrétiser un rêve d’enfant en le transformant en ambition ». Matteo Cimatti, violoniste, élève de Pavel Vernikov à la Haute École de Musique de Lausanne (Suisse).

« Céline a été professeur à la Scuola di Musica de Fiesole au département cordes que je dirige personnellement et je peux dire que son attachement à l’aspect didactique est hors du commun ». Antonello Farulli (Mozarteum de Salzburg, Royal College of London, Accademia Europea del Quartetto).

« I consider Céline a fine violinist , sensitive and cultivated musician. As a pedagogue, her knowledge of the violin, her fine musicianship, her engaging, kind and caring personality and her many years of experience teaching at one of the finest schools of music in Europe in Fiesole, make her, in my opinion, one of the finest young pedagogues anywhere ».Mauricio Fuks (Indiana University, Bloomington).

François Pineau-Benois

Violon

Cours en français, russe ou anglais

François Pineau-Benois est diplômé du Conservatoire National Supérieur de Paris en violon et en musique de chambre. Il s’est ensuite perfectionné à l’Ecole Normale de Musique Cortot de Paris avec Régis Pasquier. Lauréat de bourses et de concours internationaux, François Pineau-Benois se produit régulièrement, en salle comme en festival, en tant que soliste avec des orchestres symphoniques et de chambre en France, en Russie et ailleurs dans le monde.

La méthodologie des cours est basée sur une approche individualisée, un enseignement joyeux de la technique du violon, le développement de la musicalité et de l’intérêt pour la musique, en étroite coopération avec les parents.

Gabriel Tchalik

Violon

Cours en français, russe ou anglais

Gabriel Tchalik est né en France en 1989 dans une famille franco-russe. Sa personnalité et son jeu se nourrissent de ces deux cultures. L’héritage de l’école russe de violon, transmise par son professeur Alexandre Brussilovsky, permet à Gabriel d’acquérir une grande rigueur technique et une sensibilité musicale qui ont été reconnues lors de plusieurs concours internationaux. Il remporte notamment le 1er Prix du Concours Islam Petrella en Albanie en 2003, le 1er Prix du Premier Concours International Yuri Yankelevitch en Russie en 2009 et le 1er Prix du Concours Mozart pour quatuor à cordes à Salzbourg en 2018 avec le Quatuor Tchalik.

En duo avec son frère pianiste Dania Tchalik, avec le Quatuor Tchalik ou en soliste, Gabriel se produit dans de nombreux festivals et salles prestigieuses. En tant que soliste, il collabore avec des chefs d’orchestre de renoms tels Jacques Mercier, Jean-Jacques Kantorow ou Dmitri Vassiliev et réalise plusieurs enregistrements pour le label Alkonost Classic.

Dans la classe d’Alexandre Brussilovsky, Gabriel accompagnera les élèves « Jeune virtuose » (4ème – 8ème année d’études).

Lucile Fauquet

Violoncelle

Cours le lundi, mardi et jeudi (en français, russe ou anglais).

Lucile Fauquet a accompli son cursus au CNR de Paris avant de travailler avec le professeur Philippe Müller. Attirée par l’école Russe, elle intégre ensuite la classe du Maître Igor Gavrych au Conservatoire Tchaïkovsky de Moscou.

Longtemps violoncelle solo de l’Ensemble Instrumental de Mayenne (sous la direction de Yves Parmentier), elle travaille au sein de différentes formations dont celles du Grand Théâtre de Tours, Ensemble « Amadeus », Ensemble « A ciel ouvert », Ensemble « Harmonia Nova ». Attirée par l’orgue, elle fonde le trio « les Audacieuses » aux côtés de Juliette Greletty-Bosviel, titulaire des orgues de Notre-Dame de Boulogne et St Gervais à Paris mettant en lumière le répertoire romantique avec voix.

Chambriste dans l’âme, elle partage la scène avec de nombreux musiciens. Elle est membre du trio « Aïci » et fonde le Trio de violoncelles TuttiCelli pour faire connaître au public le répertoire original attribué à cette formation. Elle collabore régulièrement avec la pianiste Thuy-Anh Vuong. Jouant le violoncelle all’inglese, elle se produit au sein du Lachrimae Consort avec le gambiste Philippe Foulon. Ensemble, ils créent le « Sultana Baryton Trio », restituant les sonorités originales du XVIIIème siècle sur instruments d’Amour. Interprète du répertoire baroque, Lucile Fauquet se produit régulièrement comme continuiste. Egalement tournée vers la musique contemporaine, elle est dédicataire de plusieurs œuvres. Elle joue la musique persane et se produit sur scène aux côtés de Ross Daly, Reza Samani, Youssef Hbeisch.

 

 

Julie Gros

Violoncelle

Cours les mercredi, jeudi après-midi, vendredi après-midi et samedi (en français ou anglais).

Julie Gros est diplômée du Conservatoire Régional de Rueil-Malmaison où elle a obtenu un 1er prix à l’unanimité. Elle pratique la musique de chambre, se produit régulièrement en sonates, et participe à des projets variés comme le Cosmojazz ou le festival Chemin Faisant.

Enseigner son instrument lui tient à cœur et surtout transmettre le plaisir de jouer. L’apprentissage des gestes techniques est toujours au service d’une volonté musicale.

Olga Stankiewicz (Soprano)

Chant lyrique et variété

Cours les mardi, mercredi, jeudi et samedi (en français, russe, polonais ou anglais).

Olga Stankiewicz est née à Minsk, en Biélorussie, où elle a commencé les études de chant. Reçue à la faculté « Chant– Théâtre » de l’Académie de Musique de Poznan en Pologne, elle obtient un master en chant dans la classe de la professeure Grazyna Flicinska-Panfil. Pendant et après les études, elle participe à plusieurs concerts et productions musicales en Pologne, en

Allemagne, en France et en Biélorussie. Elle chante dans différentes salles de concerts sous la baguette de plusieurs chefs dont Paavo Järvi et François-Xavier Roth. Elle a également travaillé avec les chœurs Europa ChorAkademie (Allemagne) et Le Chœur de la Musique de Chambre de Poznan (Pologne). En avril 2015, Olga a fait ses débuts au Grand Théâtre de Poznan dans “L’enfant et les sortilèges” de Maurice Ravel et elle interprète ensuite différents rôles (celui de la comtesse dans “Les Noces de Figaro” de Mozart à la Philharmonie d’Opole, celui de la première sorcière et de la femme dans “Didon et Enée” de Purcell).

Depuis 2018, Olga Stankiewicz poursuit désormais sa carrière en France. En complément des cours au Conservatoire Rachmaninoff de Paris, elle continue à donner des concerts et travaille avec le chœur de Radio France.

 

Inna Kalugina

Chant lyrique

Cours en français, russe ou anglais

Inna Kalugina est née à Ivano-Frankivsk, Ukraine. En 2011, elle entre à l’Académie nationale de musique Tchaïkovski comme auditeur libre avant d’intégrer, en 2013 la classe de chant d’Irina Semenenko.

En 2013, elle est lauréate du concours « Nouveaux noms de l’Ukraine ». En 2017, Inna fait ses débuts à l’Opéra de Lviv en tenant le rôle de La Contessa dans Les Noces de Figaro de Wolfgang Amadeus Mozart. En novembre 2018, elle rejoint le projet « Open Opéra Ukraine » dans lequel elle interprète le rôle de la Deuxième Dame dans Dido et Aenaes de Henry Purcell. En 2019, Inna obtient le diplôme de L’Académie Nationale de musique de Kiev. Elle interprète la même année, au sein de l’académie, le rôle principal de Iolanta, titre du dernier opéra de Piotr Ilyitch Tchaïkovski.

Elle continue ensuite sa formation vocale notamment avec le maestro Vladimir Chernov, Narodova Eytan Pesessen, Matthias Rexroth et Olga Pasiechnik.

 

Youlia Coric

Chorale cycle 1 académique

Cours le samedi matin :
Cycle 1 (D1 – D2) : 9h45 – 10h30
Cycle 1 (P1 – P2) : 10h30 – 11h15

Originaire de Léningrad (actuel Saint-Pétersbourg), Youlia CORIC est née dans une famille où la musique était omniprésente avec une maman chanteuse lyrique à la chaude voix de mezzo-soprano.

Elle aime chanter et intègre dès l’âge de 6 ans le département de chant choral à l’école de musique sous la direction de Ludmila EPSTEIN, puis fait ses études musico-pédagogiques au Collège d’Etat de Saint-Pétersbourg où elle obtient le diplôme de maître de musique, de chant et d’éducateur musical avec mention excellente. Ensuite Youlia fait ses études musicales supérieures à l’Académie d’Etat de Culture de Saint-Pétersbourg dans la classe du professeur Dmitri ARDENTOV et obtient le diplôme de professeur de chant choral.

Elle commence à enseigner en 1992 en tant que professeur de chant choral et de technique vocale à l’école de musique de Saint-Pétersbourg.
Parallèlement à ses études musicales, elle est membre de plusieurs chœurs (notamment « Cameo Chœur » dirigé par le professeur et compositeur Victor VOLNA) avec lesquels elle participe aux différents concerts et festivals internationaux (Russie, Allemagne, Pologne). Elle s’intéresse également à l’étude de langues étrangères : allemand, italien, français.
Youlia CORIC s’installe en France en 1998. Pendant un an elle est auditrice au CNSMD de Lyon dans la classe de direction de chœur dirigée par le professeur Bernard TÊTU.

En 2000 elle intègre le CEFEDEM Rhône-Alpes pour y obtenir deux diplômes d’Etat : un en direction de chœur et un en formation musicale.

Parallèlement à ses études, elle enseigne le piano, la formation musicale et le chant choral à l’école de musique de Collonges-au-Mont-D’Or et dirige une chorale d’adultes « L’Estrellia » de Bourg-en-Bresse.

Youlia se passionne pour la traduction et l’adaptation des œuvres vocales du russe en français en faisant découvrir des chefs-d’œuvre de la musique russe et pas seulement en collaborant avec l’excellente édition « A Cœur Joie ».

Elle est également professeur de formation musicale, de chant choral et filière voix au CRD d’Issy-les-Moulineaux.

Depuis des années Youlia CORIC transmet son énergie et sa passion pour la musique et la culture à ses nombreux élèves.

Alexander Dmitriev

Chorale Russe

Cours les lundi et vendredi de 17h30 à 19h30 (en français ou russe).

Originaire de Leningrad, Dmitriev Aleksandr a fait ses études de direction au Conservatoire de Saint-Petersbourg, dans les classes de Maris Jansons, Tatyana Hitrova, puis à la faculté de l’Opéra comme chef d’orchestre stagiaire, pendant trois ans, de 1993 à 1996.

Entre 2005 et 2018, il a dirigé plusieurs orchestres sur des répertoires classiques, de musique de films et d’Opéras dont l’orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg, l’orchestre de la Radio-Télévision de Saint-Pétersbourg, le Philharmonique de Ploiesti (Roumanie), l’orchestre DSO (Italie), l’orchestre Antonio Vivaldi (Italie), l’Opéra d’Etat de Mersin (Turquie) et le Théâtre National d’Opéra et de Ballet Finlandais. Il a notamment dirigé l’opéra “Carmen” de Bizet au théâtre d’opéra d’état de Komi (Russie) 2019.

Au Conservatoire Rachmaninoff de Paris, Alexandre Dmitriev dirige une chorale russe pour enfants.

 

 

Maria Kondrashkova Castelli

Chorale cycle 1 académique

Cours le mercredi :
Cycle 1 (D1 – D2) : 14h15 – 15h
Cycle 1 (P1 – P2) : 15h – 11h45

« Crédit photo Maciej Kotlarski »

Née à Moscou, Maria Kondrashkova Castelli est diplômée du Collège de musique Gnessines de Moscou et du Conservatoire Tchaïkovsky en tant que chef de chœur. En 2007, elle vient à Paris pour se perfectionner en art lyrique à l’Ecole Normale de musique Cortôt avec Isabel Garcisanz.

Passionnée de musique ancienne et baroque elle est diplômée du Conservatoire Régional de Paris en chant baroque en 2014.

Passionnée de musique ancienne, elle déchiffre les manuscrits aux archives du Musée d’Histoire de Moscou et restaure les partitions de XVII siècle de Vassily Titov, le maître de musique chorale baroque russe.
En recherchant le répertoire rare elle collabore avec les musicologues russes et crée en 2010 l’ensemble vocal de musique ancienne « Chersonèse » qui se spécialise sur la musique russe sacrée médiévale et baroque. L’ensemble donne régulièrement des concerts en France et se produit aux festivals tels que « Musique de Catalogne Romane », « Les voix mêlées », « Voix sacrées, voies de la liberté ».

Soliste dans des nombreux oratorios et opéras, elle interprète la musique romantique, contemporaine et baroque et collabore avec les ensembles vocaux tels que le chœur Accentus, le Chœur de l’Opéra de Paris, ensembles tels que Les Cris de Paris, Collegium Vocale Gent, Le concert d’Astrée, Le Poème Harmonique, Les Jeunes Solistes (Solistes XXI), compagnie Balalaïka.fr (Trio Russalka, quatuor Baïkal) avec lesquels elle se produit sur les grandes scènes françaises et européennes.

Depuis l’âge de 14 ans Maria pratique la direction chorale sans interruption en parallèle avec sa carrière lyrique. A Moscou elle commence à travailler comme chef de chœur dans la paroisse de Nôtre Dames des Affligés ou elle s’occupe de la chorale des enfants qui se produit devant le Patriarche et au Conservatoire Tchaïkovsky. Elle devient ensuite la chef de chœur adjointe du Chœur de l’Université Lomonossov. A son arrivée en France elle est devenue chef de chœur de la paroisse russe de Trois Saints Docteurs, et depuis 2010 elle dirige son ensemble “Chersonèse”. Maria est chef de chœur adjoint de la choral “La Forlane” depuis 2020.

Dans sa pratique pédagogique notamment avec la chorale des enfants Maria s’appuie sur ces deux formations. L’attention particulier à la technique vocale rend le chant choral plus performant et stimule le développement personnel des élèves dans le travail en groupe grâce à l’écoute et l’interaction avec les autres.

Musique de chambre

Cours avec :

Cycle III avec Olga Karnaukhova : lundi 18h-19h et 19h-20h
Cycle II avec Lucile Fauquet : mardi 18h-19h et 19h-20h
Cycle II avec Olga Karnaukhova : vendredi 18h-19h et 19h-20h
Cycle II avec Julie Gros : samedi 16h-17h, 17h-18h et 18h-19h

Ensemble de Balalaïka

Cours individuels et collectifs (à partir de 4 élèves), tous niveaux, méthode russe (en français, russe, anglais). A partir de 8 ans. Le Conservatoire Rachmaninoff est le seul conservatoire de France dispensant des cours de balalaïka !

Cours les mardis et/ou jeudis – Auditions et concerts d’élèves
Connaissances en formation musicale (solfège) requises.
Avant l’acquisition d’un instrument, il est conseillé de consulter le professeur. Attention, pour les dames : ongles courts

Issu d’une famille de célèbres artistes russes, Nicolas Kedroff étudie la balalaïka avec Micha Makarenko (Paris) et Sergeï Cheglovitov (Moscou). Il est le premier balalaïkiste étranger de l’histoire, lauréat d’un concours russe (La Coupe du Nord). Sa réputation est internationale. Nicolas Kedroff s’est produit au sein de quantité de formations, dans les cabarets russes parisiens Balalaïka et Raspoutine, dans d’innombrables soirées évènementielles, émissions de radio et de télévision, et prestigieux festivals et salles en France et à l’étranger. Le musicien a été l’invité du grand balalaïkiste Mikhaïl Rojkov, de l’Orchestre National Russe de Balalaïkas Ossipov et de l’Orchestre symphonique de Liège. Il a participé aux enregistrements d’une quarantaine de disques. L’on applaudi de nombreuses personnalités telles que la légende de la chanson russe Ludmila Zykina, le pianiste Georges Cziffra et les présidents Jacques Chirac et François Mitterand. Il est décoré Chevalier des Arts et des Lettres. La presse le qualifie de « virtuose de son instrument » et d’extraterrestre de la balalaïka.

Fort de 45 ans de pratique de son instrument, de nombreux séjours au « pays de la balalaïka » et de 35 années d’expérience pédagogique, Nicolas Kedroff a enseigné la balalaïka à plus d’une centaine d’élèves. Composé de certains d’entre eux, il crée en 2001 le KEDROFF BALALAÏKA ENSEMBLE qui se produit régulièrement en concert.

Il a participé aux tournées des Jeunesses Musicales de France, à trois livres-disques dédiés aux enfants (éditions Gallimard-jeunesse et Didier-jeunesse), et a animé des master-class aux Etats-Unis et des ateliers dans les camps de vacances russes Acer et Vitiaz.
Les grands-parents de N. Kedroff étaient membres fondateurs du conservatoire Rachmaninov.

Nicolas Kedroff : « Mon ambition est de créer au Conservatoire Rachmaninoff une école de la balalaïka, passionnante, comme il n’y en a jamais eu en France, et de faire connaître ce merveilleux instrument russe ! Vous êtes les très bien venus ! »

Maria Belyavtseva

Danse classique

Cours en français, russe ou anglais les mercredis :
14h : 6 – 7 ans
15h : 7 – 8 ans
16h : 4 – 5 ans

Elève de l’école professionnelle de ballet classique de Moscou, Maria Belyavtseva reste fidèle aux principes, notions et connaissances qui lui ont été transmises.

Sa formation de fonde sur la tradition de l’école de Moscou et de Pétersbourg, dans la continuité de ses professeurs, danseurs des théâtres Bolshoï et Marinsky.

L’objectif de la classe est d’apprendre aux élèves les bases de la dans classique, les positions correctes du corps, le sens du travail, la discipline, la compréhension de la musique et l’esthétique de la danse.

Igor Goriatchkine

Danse classique et traditionnelle russe

Cours en français, russe ou anglais

Mercredi 17h30 : Danse traditionnelle russe Garçons 7-11 ans
Mercredi 18h30 : Ballet adolescents

Artiste émérite en Russie, Igor Goriatchkine a commencé sa carrière en 1981 au sein du Ballet Moisseïev. Il y devient premier soliste et danse dans le monde entier. Arrivé en France en 1994, il rejoint le Moulin Rouge comme soliste du « French Cancan » où il danse pendant 10 ans. Il fonde ensuite sa propre compagnie, « le Ballet russe Prince Igor ».

Depuis 25 ans, il propose avec le Conservatoire Russe de Paris Rachmaninoff des stages de danse classique et de danse traditionnelle russe. Lors de ses cours, il cherche à développer chez les élèves la rigueur et la discipline de l’école russe sans oublier la grâce et l’élégance dignes des plus belles saisons de Diaghilev

Sophiia Gracheva

Danse de salon

Cours en français, russe ou anglais

Danseuse professionnelle depuis 13 ans, elle enseigne les danses de salon depuis 5 ans. Sofiia Gracheva est diplômée d’un Master des sports de la Fédération de Russie en danse de salon sportive. Championne de Saint-Pétersbourg en 2008 et multiple finaliste dans des tournois internationaux, elle adore, tout simplement, son métier.

La formation des danseurs est basée sur les techniques de l’école de danse russe et sur celles des principaux professeurs anglais et italiens. Les cours sont adaptés à tous les âges et peuvent se pratiquer en cours collectifs ou individuels.

Sophie Daouranova Lozé

Barre au sol

Cours en français, russe ou anglais

Mardi 9h45-11h
Jeudi 9h45-11h

Sophia Lozé a un Diplôme d’État en danse classique et un diplôme de danse classique de l’Université GITIS des Arts du Théâtre de Moscou.

Après une carrière de danseuse et de soliste notamment au sein des prestigieux ballets russes des Théâtres du Bolchoï et du Kremlin, pendant laquelle elle a obtenu de nombreux prix en Russie, Sophie Daouranova Lozé transmet sa passion à ses élèves.

Anna Nikolaeva

Danse classique

Cours en français, russe, ukrainien ou anglais les :

Lundi 19h30 : Ballet adultes débutants
Mardi 19h30 : Ballet adultes confirmés
Mercredi 15h : Ballet 4-5 ans
Mercredi 16h : Ballet 5-6 ans
Jeudi 19h30 : Ballet adultes débutants
Vendredi 17h15 : Ballet 7-11 ans (cours en Russe)
Vendredi 19h30 : Ballet adultes confirmés

Diplômée de l’académie de danse Igor Moiseyev de Moscou Dance en danse classique, danses folkloriques, Modern Jazz et histoire de la danse, Anna Nikolaeva a obtenu son diplôme de professeur à l’Académie de ballet du Bolchoï à Moscou en 2013.

Pendant son parcours de formation et depuis son dernier diplôme, elle a accumulé les expériences scéniques et artistiques dans le monde (Russie, Inde, Israël, Autriche, Japon, …) au sein de célèbres compagnies russes (The New Ballet – Theatre de Ballet Contemporain de Moscou, The Black Square – Theatre de rue et des Arts du Cirque, la Compagnie Dennis Boroditsky). Elle a tenu des rôles de danseur solo dans des œuvres célèbres (Cendrillon, Casse Noisette, Don Quichotte).

Elena Dmitrieva

Danse classique

Cours en français ou russe.

En 1981, elle est diplômée de l’École chorégraphique de Leningrad. A.Ya.Vaganova et a été accepté dans la troupe du Théâtre Kirov (maintenant – Mariinsky).

Elle a dansé en solo et des rôles principaux : Katerina dans le ballet La Fleur de pierre, Maria dans la Fontaine de Bakhchisaraï, Giselle dans la pièce Giselle, Princesse Florine dans La Belle au bois dormant, dans Le Lac des cygnes, dans La Bayadère, dans Raymond » Et autres ballets.

Elle a enseigné des cours de ballet pour enfants à Saint-Pétersbourg, a travaillé comme enseignante-tutrice avec les solistes du Théâtre Mariinsky.
Elle a joué dans le film « Fouette » avec les stars du ballet du Théâtre Bolchoï E. Maksimova et V. Vasiliev.

Cours d’Elena les mercredis à 13-30 ans pour les filles 8-12 ans pour le niveau avancé.

Ilfat Sadykov

Clarinette

Cours les lundi avant 15h, mardi matin et fin d’après-midi, jeudi, vendredi matin et fin d’après-midi, samedi après-midi (en français, russe ou anglais).

Ilfat Sadykov est un professeur multidisciplinaire diplômé de l’Académie de la Culture et des Art de la ville de Samara (Russie), l‘American School of Modern Music (Paris) et du CRR de Paris (Département Jazz et Musiques Improvisées) en saxophone et clarinette. Il a notamment étudié avec Rick Margitza, Luigi Grasso et Jean-Charles Richard.

Son approche centrale de l’enseignement est de trouver la passion de l’élève pour la musique en utilisant des méthodes classiques ainsi qu’en utilisant des chemins alternatifs

Il joue régulièrement sur scène dans des festivals en France, Russie, Allemagne, Ukraine et Biélorussie.

Ivan Dégardin

Flûte

Cours les jeudi et vendredi (en russe, français ou anglais).

Ivan Dégardin est Premier Prix du Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Paris. 

Demi-finaliste au concours Jean-Pierre Rampal, il a participé en tant que soliste titulaire aux tournées internationales effectuées par l’Orchestre de Paris aux Etats Unis (Carnegie Hall), en Angleterre (Royal Albert Hall, Proms) au Japon, en Italie, en Hongrie, au Luxembourg sous la direction de prestigieux Chefs d’Orchestre : Christoph Eschenbah, Wolfgang Sawallisch, Pierre Boulez.

Egalement invité comme Flûte-Solo de l’Orchestre Philharmonique de Radio-France sous la direction d’Armin Jordan et comme flûtiste des Orchestres nationaux et régionaux de Toulouse, National d’Ile de France, Orchestre de Bretagne.

Depuis l’année 2002, Ivan Degardin s’est produit comme soliste avec l’Ensemble Amatéo dans les concertos : pour piccolo de Vivaldi, pour flûte de Bach et de Mozart et souhaite poursuivre cette carrière.

Parallèlement à son activité de concertiste, Ivan Dégardin est aussi enseignant.

Il est dédicataire du concerto pour flûte et orchestre de Jacques LENOT  » Le Chant de Memnon  » .

 

Ilfat Sadykov

Saxophone

Cours les lundi avant 15h, mardi matin et fin d’après-midi, jeudi, vendredi matin et fin d’après-midi, samedi après-midi (en français, russe ou anglais).

Ilfat Sadykov est un professeur multidisciplinaire diplômé de l’Académie de la Culture et des Art de la ville de Samara (Russie), l‘American School of Modern Music (Paris) et du CRR de Paris (Département Jazz et Musiques Improvisées) en saxophone et clarinette. Il a notamment étudié avec Rick Margitza, Luigi Grasso et Jean-Charles Richard.

Son approche centrale de l’enseignement est de trouver la passion de l’élève pour la musique en utilisant des méthodes classiques ainsi qu’en utilisant des chemins alternatifs

Il joue régulièrement sur scène dans des festivals en France, Russie, Allemagne, Ukraine et Biélorussie.

Lucas Saint-Cricq

Saxophone

Cours en français ou anglais.

Lucas Saint-Cricq est un musicien innovant et détonnant, multi-instrumentiste.  C’est au saxophone qu’il excelle, en particulier au saxophone alto.

Diplômé d’un prix jazz au conservatoire d’AGEN et d’un cursus classique au  conservatoire de BORDEAUX, il termine ses études au Centre des Musiques  Didier Lockwood, Double diplômé en saxophone et en basse électrique.

Son mélange des styles lui permet de se glisser dans les contextes les plus  divers, que ce soit en tant que chef de section au sein du groupe Ecossais  TEXAS ou dans le rythme envoûtant du groupe emblématique que sont LES  SKATALITES.

Il évolue également dans les plus grands Big Band Français.

Vous avez pu le voir ou l’entendre aux cotés de : HER, ELECTRO DELUXE,  HOCUS POCUS, C2C , BEN L’ONCLE SOUL, BEN MAZUE, CARAVAN PALACE,  WAX TAILOR, Big Band de Michel LEGRAND, MULTIQUARIUM Big Band,  KEYSTONE Big Band, THIERRY MAILLARD Big Band, MIZYKOPEYI Big Band,  ainsi qu’auprès de la fine fleur du jazz français tels que LOU TAVANO, LAURENT  COULONDRE, NICOLAS FOLMER, NATASCHA ROGERS, PANAM PANIC et bien  d’autres.

Lucas Saint-Cricq est lauréat 2018 du prix d’instrumentiste au concours du  tremplin « La Défense Jazz Festival » au sein du projet « SQUARE ONE » de  MATTHIS PASCAUD gagnant du prix de groupe de ce même tremplin.

Lucas Saint-Cricq est un artiste YAMAHA ainsi que VANDOREN.

Oksana Sidyagina

Harpe

Cours les lundi, mercredi, jeudi et vendredi (en français ou russe).

Née à Moscou, Oksana a commencé sa formation à la harpe à l’âge de 5 ans. Diplômée du Conservatoire d’État de Moscou P. I. Tchaïkovski, elle a également réalisé un stage au Conservatoire de Moscou (classe du professeur Emilia Moskvitina). Il effectue actuellement un stage «Cycle d’enseignement professionnel supérieur» à l’Ecole Normale de Musique de Paris Alfred Cortot avec Nicolas Tulliez.

Au cours ses études, elle s’est régulièrement formée dans des écoles d’été et des master classes avec d’éminents harpistes tels qu’Emmanuel Ceysson, Sivan Magen, Florence Sitruk, Irina Donskaya-Tischenko, Andrew Lawrence-King, Sandrine Chatron.

Oksana est titulaire de nombreux prix, dont quatre premiers prix (les 3ème Rencontres Internationales de la Harpe en Île-de-France (2018), le Premier Concours International de Harpe d’Italie (Côme-Milan, 2014), le 1er concours international «Harpe au XXIe siècle» (Moscou, 2013), 4e festival-concours international du nom de Vera Dulova (Moscou, 2008).

Ilya Astapovich

Guitare classique

Cours en français, russe ou anglais

Né dans la région de Minsk, Ilya Astapovitch est diplômé de l’Académie nationale de musique de Biélorussie. Jusqu’en 2020, il a mis en pratique sa formation de guitariste, d’enseignant et de chef d’orchestre d’instruments folkloriques russes de façon complémentaire dans deux écoles de Minsk : dans une école de musique pour enfants et à l’Université d’Etat de la culture et des arts pour les adultes.

Récemment installé en France, il a rejoint l’équipe de professeurs du Conservatoire Russe de Paris Rachmaninoff.

Dimitri de Gourko

Guitare classique, traditionnelle russe et flamenco

Cours les lundi après-midi, mardi après-midi, jeudi après-midi et vendredi après-midi (en français, russe, espagnol ou anglais).

Musicien professionnel, compositeur et enseignant, Dimitri de Gourko est baigné dans la culture et la musique russe depuis l’enfance. Il s’est naturellement formé à la guitare russe traditionnelle à 7 cordes et à la guitare classique à 6 cordes. Pour mieux faire connaître le répertoire russe écrit pour la guitare à 7 cordes, il a écrit des adaptations de certaines œuvres de Serguei Orekhov, Andrei Sychra, Vladimir Vissotsky , Ivanov Kramskoi pour qu’elles puissent être interprétées à la guitare classique. En complément de sa formation classique à l’École Normale de Paris, il s’est aussi formé à la guitare Flamenco dont il maîtrise le répertoire espagnol.

Enseignant depuis 20 ans, les cours de Dimitri de Gourko s’adressent à tous les niveaux, à partir de l’âge de 9 ans.

Nicolas Kedroff

LA CLASSE DE BALALAÏKA KEDROFF

Cours individuels et collectifs (à partir de 4 élèves), tous niveaux, méthode russe (en français, russe, anglais). A partir de 8 ans. Le Conservatoire Rachmaninoff est le seul conservatoire de France dispensant des cours de balalaïka !

Cours les mardis et/ou jeudis – Auditions et concerts d’élèves
Connaissances en formation musicale (solfège) requises.
Avant l’acquisition d’un instrument, il est conseillé de consulter le professeur. Attention, pour les dames : ongles courts

Issu d’une famille de célèbres artistes russes, Nicolas Kedroff étudie la balalaïka avec Micha Makarenko (Paris) et Sergeï Cheglovitov (Moscou). Il est le premier balalaïkiste étranger de l’histoire, lauréat d’un concours russe (La Coupe du Nord). Sa réputation est internationale. Nicolas Kedroff s’est produit au sein de quantité de formations, dans les cabarets russes parisiens Balalaïka et Raspoutine, dans d’innombrables soirées évènementielles, émissions de radio et de télévision, et prestigieux festivals et salles en France et à l’étranger. Le musicien a été l’invité du grand balalaïkiste Mikhaïl Rojkov, de l’Orchestre National Russe de Balalaïkas Ossipov et de l’Orchestre symphonique de Liège. Il a participé aux enregistrements d’une quarantaine de disques. L’on applaudi de nombreuses personnalités telles que la légende de la chanson russe Ludmila Zykina, le pianiste Georges Cziffra et les présidents Jacques Chirac et François Mitterand. Il est décoré Chevalier des Arts et des Lettres. La presse le qualifie de « virtuose de son instrument » et d’extraterrestre de la balalaïka.

Fort de 45 ans de pratique de son instrument, de nombreux séjours au « pays de la balalaïka » et de 35 années d’expérience pédagogique, Nicolas Kedroff a enseigné la balalaïka à plus d’une centaine d’élèves. Composé de certains d’entre eux, il crée en 2001 le KEDROFF BALALAÏKA ENSEMBLE qui se produit régulièrement en concert.

Il a participé aux tournées des Jeunesses Musicales de France, à trois livres-disques dédiés aux enfants (éditions Gallimard-jeunesse et Didier-jeunesse), et a animé des master-class aux Etats-Unis et des ateliers dans les camps de vacances russes Acer et Vitiaz.
Les grands-parents de N. Kedroff étaient membres fondateurs du conservatoire Rachmaninov.

Nicolas Kedroff : « Mon ambition est de créer au Conservatoire Rachmaninoff une école de la balalaïka, passionnante, comme il n’y en a jamais eu en France, et de faire connaître ce merveilleux instrument russe ! Vous êtes les très bien venus ! »

Aleksandra Dzenisenia

Cymbalum

Cours en français ou russe

Née à Minsk en Biélorussie, Aleksandra Dzenisenia fait ses études au Conservatoire de musique sous tutelle de l’Académie de musique de Biélorussie, puis à l’Académie supérieure de musique de Strasbourg, dans la classe de Luigi Gaggero. Étudiante en première année au Collège de musique, elle reçoit le Premier Prix au Concours International à Moscou. Elle participe ensuite régulièrement à des concours internationaux dont elle est chaque fois lauréate (Llangollen au Royaume-Uni, Vienne en Autriche, Brest en Biélorussie) et à des festivals internationaux.

Aleksandra Dzenisenia joue avec des interprètes et chefs d’orchestre de renommée internationale, comme Sir Simon Rattle, John Adams, Heinz Holliger, Olari Elts, Maxime Venguerov, Vladimir Spivakov, Evgueni Boushkov et des formations mondialement connus (l’Orchestre Philharmonique de Berlin, l’Ensemble intercontemporain, l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, l’Orchestre symphonique de Radio de Hambourg, l’orchestre de la RAI de Turin, l’Orchestre Tchaïkovski, l’Orchestre symphonique et l’orchestre de musique de chambre de la République de Biélorussie).

Emile Cooper LEPLAY

Cours collectifs d’1 heure tous les lundis entre 18h et 21h, ouverts à tous les niveaux, dès l’âge de 10 ans.

Emile Cooper LEPLAY

Compositeur/Orchestrateur/Arrangeur
Leader/ Guitariste/ Chanteur du groupe LIQR

Expérience :

– Compositeur de la bande originale de 22 courts-métrages, 1 documentaire, 1 musique pour le théâtre et 1 Comédie musicale de 2013-2021

– Composition pour ciné-concerts avec orchestre symphonique

– Enregistrements en studio

– Ingénieur du son enregistrement studio

– Mixage de la musique de court-métrages

– Création de musique d’hypnose pour le programme « HypnoVR »

– Multi-instrumentiste: Clarinette, Saxophone, Guitares, Basse, Piano, Batterie, Bouzouki, Synthétiseurs, Synthèse modulaire.

Cursus :

Diplômé de la classe de « Composition de musique à l’image » Mention très bien du CNSMDP (2020)

Elève en classe de musique à l’image de Marie-Jeanne SERERO au CNSMDP (2019-2020)

Lauréat compositeur dispositif EMERGENCE – SACEM (2019)
Elève en classe de musique à l’image de Bruno COULAIS au CNSMDP (2018)
Elève en classe d’orchestration de Olivier CALMEL (2016-2018)
Elève en classe de composition de musique à l’image de Jean-Michel BERNARD (2016-2017)
Elève en Cycle pré-spécialisé Clarinette Basse dans la classe de Bruno MARTINEZ (2015-2016)
Gagnant du concours compositeur musique de film SIRAR du festival international de film d’Aubagne (2016)
3ème cycle de Jazz au conservatoire du CMA 9 de Paris (2013-2016)
Elève de Laurent CUNIOT en classe de composition musique contemporaine (2013-2015)
Etudiant au CRR de Rueil-Malmaison en Cycle Spécialisé dans la classe de Florent PUJUILA (2013-2015)

Julie Gros

Cours de solfège en français

Julie Gros est diplômée du Conservatoire Régional de Rueil-Malmaison où elle a obtenu un 1er prix à l’unanimité. En complément de sa pratique instrumentale, elle met à coeur d’enseigner, de façon attractive, la formation musicale avec pour but de faire le lien entre le développement de l’oreille, la connaissance des formes musicales, la pratique du rythme et la pratique instrumentale.

Débutants 1 : Mercredi 13h30 – 14h15 ou Samedi 9h00 – 9h45
Débutants 2 : Mercredi 15h00 – 15h45 ou Samedi 10h30 – 11h15
Préparatoire 1 : Mercredi 15h45 – 16h30 ou Samedi 9h45 – 10h30
Préparatoire 2 : Mercredi 14h15 – 15h00 ou Samedi 11h15 – 12h00
Élémentaire 1 : Mercredi 16h30 – 17h30
Élémentaire 2 : Mercredi 17h30 – 18h30 ou Samedi 12h00 – 13h00
Moyen 1 et Moyen 2 : à définir
Fin d’études : Mercredi 18h30 – 19h30
Adultes : Samedi 13h30 – 14h30

Thomas Ficheux

Cours d’harmonie et d’analyse

Harmonie : Mardi 18h30 – 19h30
Analyse : Mardi 19h30 – 20h30

Thomas Ficheux commence la pratique de la musique par le piano à l’âge de six ans. Après avoir étudié aux conservatoires de Chambéry puis de Lyon, il est admis en 2016 à la Haute École de Musique de Genève, où il obtient un Bachelor de piano dans la classe de Sylviane Deferne. Il étudie maintenant au Conservatoire Supérieur de Musique de de Danse de Paris, dans les classes d’écriture (prix d’harmonie, de contrepoint, de fugue et forme), d’improvisation au piano, et d’accompagnement, bénéficiant de l’enseignement de professeurs tels que Jean-François Zygel, Thierry Escaich, et Fabien Waksman. Il a pu également profiter des conseils de pédagogues renommés comme Anne Queffélec, Romano Pallottini, ou Miguel Da Silva. Musicien soucieux de diversifier sa pratique instrumentale et musicale, Thomas se produit en concert en solo, en musique de chambre, mais également en accompagnant des films muets, lui permettant de concilier à la fois le piano, l’improvisation et la connaissance des styles musicaux apportée par l’écriture.

Harmonie :

Le cours d’harmonie a pour but d’apprendre aux élèves à maîtriser les fondements de la musique tonale, afin de leur permettre de développer entre autres leurs qualités d’écoute, de connaissances stylistiques, de compréhension du répertoire, etc.

Il s’agira donc de maîtriser l’utilisation des différents accords ainsi que leurs renversements, d’apprendre à utiliser les fonctions musicales et à créer des chemins harmoniques, de développer les langages harmoniques et la connaissance des styles à travers les époques, sans oublier d’apporter du soin à la qualité d’invention musicale, rythmique et mélodique.

Les principaux outils pour parvenir à ces objectifs seront :
– la réalisation de chants donnés, d’abord à 2, puis 3 et 4 voix, majoritairement dans les styles classiques et romantiques
– la pratique du choral à 4 voix dans le style de Bach
– l’étude des grands compositeurs et du répertoire existant
– la réalisation d’exercices d’inventions mélodiques
– la mise en pratique de petits exercices à faire au piano

Analyse :

Le cours d’analyse propose d’aborder la connaissance du répertoire par différents aspects : pour étudier une œuvre, nous en verrons tout d’abord le contexte musical stylistique et historique, avant de s’intéresser aux principaux éléments biographiques de son compositeur, puis de s’attacher au genre, à la forme, ou à d’autres paramètres tels que le plan tonal, l’instrumentation, l’orchestration.

Nous traverserons ainsi l’histoire de la musique depuis l’époque baroque jusqu’au XXème siècle, en abordant divers genres et diverses formes, telles que la forme ABA, la forme sonate, la forme rondo, etc.

L’étude des œuvres pourra se faire soit sur partition, soit à l’oral sous forme de commentaire d’écoute. Il sera également proposé d’analyser en détail les œuvres travaillées par les élèves, afin de mieux en appréhender l’architecture formelle, et ainsi d’en avoir une meilleure compréhension.

Georges Beriachvili

Cours collectif à partir de l’âge de 15 ans (avec un minimum de 4 élèves)

Ayant commencé l’apprentissage du piano à l’âge de sept ans, Georges Bériachvili est passé par une formation scientifique avant de se consacrer entièrement à la musique. C’est à l’âge de 23 ans, déjà diplômé en tant qu’ingénieur en chimie organique, qu’il entre au Conservatoire supérieur d’Etat de Tbilissi (Géorgie) où il étudie les disciplines théoriques, l’écriture et la musicologie. Parallèlement il poursuit ses études pianistiques et commence à se produire comme concertiste.

Depuis 2001, Georges Bériachvili vit en France en conciliant l’activité de pianiste, de pédagogue et de chercheur en théorie, histoire et esthétique de la musique. Il se produit en récital et en musique de chambre avec un répertoire qui s’étend de Bach à Stockhausen. Il s’implique également dans des projets de compositeurs contemporains en jouant et en enregistrant des œuvres de François-Bernard Mâche, Peter Eötvös, Nicolas Vérin.

Georges Bériachvili est docteur en musicologie et titulaire du premier prix du cycle de perfectionnement en musicologie du CNSM de Paris. En 1998 il participe à la fondation de l’Association de Jeunes Compositeurs et Musicologues de Géorgie et devient son vice-président. Depuis 2004 cette association organise un festival annuel «Tbilissi. Soirées de musique contemporaine» où Georges Bériachvili intervient régulièrement en tant qu’interprète.

En 2012, pour son activité pianistique Georges Bériachvili a reçu le Prix Simone et Cino del Duca décerné par l’Institut de France (Académie des Beaux-Arts).

Programme du cours

Un cursus à 2 niveaux en deux ans (avec possibilité de s’inscrire directement en niveau 2) :
• Niveau 1 – vue d’ensemble de la musique classique de Bach à 1914.
• Niveau 2 – Histoire de la musique de Charlemagne à nos jours.

Pour le cours de niveau 1, le propos sera adapté au public non-professionnel avec une explication des notions musicales essentielles.

Karina Petrosyan

Cours collectifs les mercredi et samedi :

Pour les enfants de 3 à 6 ans : mercredi 16h-17h ou samedi 14h-15h
Pour les enfants de 7 à 14 ans : mercredi 17h-18h ou samedi 15h-16h

Karina Petrosyan est diplômée du Conservatoire arménien de Vanadzor en piano et en théorie musicale. Elle a aussi obtenu le diplôme d’Honneur du Ministère de la Culture de Crimée et celui du Conservatoire Russe de Paris Rachmaninoff, avec mention Très Bien et Félicitations de Jury.

Elle est membre de l’Union de musiciens d’Ukraine et membre de l’association des compositeurs de Crimée.

En lien avec sa formation spécifique à l’accompagnement des jeunes enfants, Karina assure, en plus de ses cours de piano, les classes d’éveil musical.

Au programme du cours d’éveil musical : écoute de styles musicaux différents ; découverte du rythme ; découverte du chant ; découverte des instruments (par des professeurs du Conservatoire) ; découverte de la « danse » (apprendre à bouger son corps en relation avec la musique)

Les parents peuvent assister et participer au cours.

Elena Tchamova

Langue russe

Cours le lundi (en russe, français et anglais).

Née à Moscou, Elena Tchamova est titulaire d’un diplôme d’État en enseignement de la langue russe, de la littérature russe et de la langue anglaise. Elle a également suivi une formation à la Faculté internationale de l’Institut des affaires étrangères de Moscou. 

À son arrivée en France, Elena travaillait dans le secteur de l’édition et dans l’industrie audiovisuelle, notamment pour la revue « La Pensée Russe » et pour Canal +. Ensuite elle a décidé de se consacrer à  l’enseignement et de suivre une formation par correspondance à l’Institut de Poushkine de Moscou afin de pouvoir enseigner le russe comme langue étrangère en France.

Après ses études à l’Institut de Poushkine de Moscou, Elena donnait des cours particuliers de russe et travaillait aux écoles françaises en tant que professeur d’anglais LV2 et de russe.

Aujourd’hui, elle enseigne la langue russe au Pôle d’études russes dans le 7ème arrondissement de Paris.

Passionnée de la littérature et de la culture russe, elle est ravie de partager cette passion avec ceux et celles qui s’y intéressent.

Olga Petit

Olga parle russe, français et anglais

Née à Moscou dans une famille franco-russe, je suis baignée de ces deux langues et cultures.
Ma famille, depuis quelques générations entretient un lien étroit avec la Russie et la France, donc mon choix s est tout naturellement porté sur des études linguistiques. J’ai étudié à l’Université de Moscou où j’ai reçu en 2005 un diplôme d’Etat en langue russe et littérature russe.Pendant et après mes études, j ai donné des cours particuliers pour un public francophone et russophone.
En arrivant en France en 2006, j’ai continué mes études à l’Université de Nancy en Master Civilisation, Lettres et langues Slaves, tout en orientant ma pratique d’enseignement de plus en plus vers un public francophone adulte. Pour cela, j’ai suivi une formation «Les pratiques de l’enseignement du russe comme langue étrangère» à l’Université d’état Lomonosov de Moscou.
Dès lors, je me suis entièrement consacrée à l’enseignement, en donnant des cours particuliers et en groupe. J’ai, entre autres, enseigné au Centre Culturel russe à Paris, où j’avais des groupes de différents niveaux : débutants, « faux débutants » et avancé. J’ai eu aussi l’occasion d’animer des cours ouverts à la Mairie de Paris.
Dans mes cours, je mets l’accent sur la pratique de langue par la conversation, la compréhension et l’écriture, tout en passant par la phonétique et la grammaire, afin d’avoir des bases solides et pouvoir pleinement découvrir et profiter de la langue et la culture russe.

Olga invite les étudiants adultes à des cours de russe (en petits groupes).

Lundi 18h30 – 20h30 (débutants)
Jeudi 18h30 – 20h30 (débutants ++)

Tarif 25 euros leçon (2 heures), 17 euros leçon (trimestre), 14 euros leçon (année)

Et aussi pour les cours particuliers (65 euros par cours).

Charlotte Bourdin

Cours en français et anglais

Chanteuse, pianiste et violoniste, Charlote Bourdin est diplômée de l’American School of Modern Music et a aussi étudié à l’Ecole Normale Alfred Cortot.

Dans le cadre des cours de coaching piano chant, Charlotte va vous apprendre à :
– vous accompagner et interpréter les chansons du répertoire de votre choix
– composez et développer votre style
– vous produire en public.

Les cours individuels ont lieu tous les samedis. Ils sont ouverts à tous les niveaux dès l’âge de 13 ans.

Charles Andreoletti

Cours individuels de piano

Cours les mercredi et autres jours à convenir avec les élèves (en français ou anglais).

Après une licence de musicologie obtenue à Strasbourg, Charles Andreoletti s’inscrit pour la première fois au Conservatoire Rachmaninov en 2014 dans la classe de direction d’orchestre de Marc Korovitch, puis dans la classe de piano d’Elena Kroon en 2016.

Parallèlement à ses études au Conservatoire, il se forme à l’École Normale de Musique de Paris dans les classes de direction d’orchestre, solfège, analyse et orchestration, et en ressort doublement diplômé en 2020 et 2021.

Il s’est également formé au sein de nombreuses classes de conservatoires municipaux, telles que la direction de choeur et l’analyse au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris.

Actuellement, il poursuit son perfectionnement à la Sorbonne en recherche musicologique tout en se produisant avec Olga Stankiewicz en musique de chambre.

Formé au Conservatoire Rachmaninov auquel il est très attaché, il donne à tous ses élèves le goût de la musicalité et la passion de la découverte du répertoire classique et de la musique actuelle.

Sarina Ghuda

Cours individuels de piano

Cours les mardi après-midi, mercredi, jeudi en fin d’après-midi et samedi (en français, italien ou albanais).

Sarina Gudha est diplômée du CRR de Rueil-Malmaison en cycle supérieur de piano et musique de chambre. Elle est aussi diplômée mention très bien du Conservatoire Russe de Paris Serge Rachmaninoff dans la classe de Musa Roubascyte et Elena Golikova Kroon.

Cela transmet sa passion et son expérience depuis 10 ans et prépare ses élèves aux concours d’entrée aux conservatoires supérieurs et à différents concours nationaux et internationaux.

Sarina a notamment travaillé au conservatoire municipal du 6° arrondissement de Paris comme assistante professeur dans la classe de Mélisande Chauveau ainsi qu’au conservatoire Serge Rachmaninoff comme assistante d’Elena Golikova Kroon.

Elle accompagne ses élèves avec exigence et passion. Elle pense que la beauté de l’interprétation réside dans la simplicité, le naturel et la profondeur de la sonorité.

Pauline Guery

Cours individuels de piano

Cours en français, russe ou anglais

Pauline Guery est pianiste concertiste et professeur de piano. Elle est diplômée du Conservatoire Tchaikovsky de Moscou, du Conservatoire Régional de Paris, et de l’École Normale Supérieure de Musique de Paris (dans la classe de Bruno Rigutto). Elle est aussi titulaire d’un Master en musicologie et en piano forte et a aussi suivi un Master de direction de chœur.

Elle accompagne ses élèves avec engagement, douceur et perfectionnisme pour transmettre la passion musicale, la maîtrise du jeu et l’émancipation expressive et créative.

Elle s’appuie pour le faire sur sa formation à la pédagogie Montessori et à la bienveillance acquise en tant que directrice d’une école Maternelle et Primaire Montessori bilingue à horaires aménagés arts théâtre musique et danse.

Olga Karnaukhova

Cours individuels de piano

Cours en français, russe ou anglais

Olga Karnaukhova a fait ses études au Conservatoire National Supérieur de Lviv et au Conservatoire National de Kiev, en troisième cycle. Elle se perfectionne ensuite dans l’art de l’accompagnement vocal au Conservatoire de Moscou, d’Odessa et de Leipzig.

A son arrivée en France en 1995, elle obtient son Doctorat en musicologie à la Sorbonne. Elle est titulaire du Diplôme d’État et enseigne au Conservatoire Russe de Paris Rachmaninoff depuis 2010.

Olga Karnaukhova considère la transmission du savoir et de la passion de la musique aux élèves motivés comme un devoir personnel.

Natalia Khutova

Cours individuels de piano

Cours les mercredi (jusque 14h), jeudi et vendredi (en français ou russe).

Natalia Kuhtova est diplômée du Conservatoire National de Minsk en Biélorussie, où elle a commencé à enseigner en 1998. Arrivée en France, elle obtient son diplôme de concertiste au Conservatoire Russe de Paris Rachmaninoff. Natalia participe à des concerts en tant qu’accompagnatrice.

Forte de plusieurs années d’expérience dans des conservatoires parisiens et franciliens, Natalia transmet ses connaissances et sa passion de la musique avec rigueur et sensibilité en s’adaptant au profil de chaque élève.

Alexandre Kryvych

Cours individuels de piano

Cours les jeudi et samedi (en français, russe, ukrainien, allemand ou anglais).

Diplômé du Conservatoire National de Kiev (Ukraine) et de l’École Normale Alfred Cortot (Paris, France), Alexandre Kryvytch utilise la méthode de l’école russe (Neuhaus, Feinberg, Merjanov, Leszetycki).

Avec calme et patience, il adapte son travail à chaque élève pour développer la vision musicale et la passion de la musique.

Yulia Orlova

Cours individuels de piano

Cours en français, russe, ukrainien, italien ou anglais

Yulia Orlova est titulaire de trois Masters Internationaux en piano : ceux de l’Académie de Moscou (Russie), du Conservatoire de Brescia (Italie) et de l’Université de l’Arkansas (Etats Unis d’Amérique).

Primée à plusieurs concours internationaux en Russie et en Italie, Yulia Orlova enseigne le piano et l’accompagnement musical au piano depuis 17 ans. Ce qui ne l’empêche pas de poursuivre sa carrière de concertiste.

Alina Pavalache

Cours individuels de piano

Cours les lundi après-midi, mardi, jeudi et samedi (en français, roumain ou anglais).

Pianiste, soliste et accompagnatrice, Alina Pavalache est diplômée du Premier Prix du Conservatoire National Georges Enesco de Iasi en Roumanie. Elle habite en France depuis 1990 où elle se perfectionne auprès de grands maîtres. Elle est soliste et accompagnatrice en France, en Europe et en Asie dans de nombreux lieux prestigieux.

Alina donne des cours, des master classes et prépare les élèves aux concours. Elle propose aussi un cours de Piano Partage (formation spécifique de l’ARIAM) destiné aux enfants de 4 à 10 ans :  « A deux, c’est toujours plus facile : partager les difficultés et les joies de l’apprentissage pour avoir le plaisir de bien jouer. »

Karina Petrosyan

Cours individuels de piano

Cours les lundi après-midi, mercredi après-midi, jeudi après-midi et samedi (en français, russe, arménien ou anglais).

Karine Petrosyan est diplômée du Conservatoire arménien de Vanadzor en piano et en théorie musicale. Elle a aussi obtenu le diplôme d’Honneur du Ministère de la Culture de Crimée et celui du Conservatoire Russe de Paris Rachmaninoff, avec mention Très Bien et Félicitations de Jury.

Elle est membre de l’Union de musiciens d’Ukraine et membre de l’association des compositeurs de Crimée.

Ienissei Ramic

Cours individuels de piano

Cours les lundi, mercredi et samedi (en français, russe ou anglais).

Ienissei Ramic nait à Moscou et vit ensuite en Serbie jusqu’à l’âge de dix ans. Il grandit dans une famille de musiciens et commence le piano à l’âge de trois ans grâce à l’enseignement de sa mère pianiste, élève d’Evgeny Lieberman (lui-même élève du légendaire Heinrich Neuhaus). Son père, virtuose, obtient le Premier Prix d’accordéon au Concours International de Venise en 1984.

Avec sa famille, Ienissei Ramic quitte la Serbie pour la France ou il s’inscrit au Conservatoire de Boulogne-Billancourt, dans la classe d’Hortense Cartier-Bresson. A 16 ans, Alain Planés le reçoit dans sa classe au CNSMDP où il se distingue brillamment avec le 1er prix en licence et master. Parallèlement, Lilya Zilberstein et Menahem Pressler lui enseignent leurs secrets. Avec cet héritage, il s’inscrit dans la grande tradition des pianistes du début du 20e siècle, tradition dans laquelle le piano chante.

A Paris, Ienissei Ramic se produit à la Salle Cortot ou il donne les 12 études d’exécution transcendantes de Franz Liszt, et joue le concerto en Sol de Ravel avec orchestre. Il joue à l’hôtel des ventes de Drouot pour la création parisienne de la sonate de paques de Fanny Mendelssohn. Le Figaro Culture consacre sa première page à la vente du manuscrit,

on qualifie Ienissei Ramic de « Virtuose ». Lors d’une soirée évènement, le parfumeur Jean Paul Guerlain l’invite à jouer un concert pour son anniversaire et il participe à plusieurs récitals de l’association caritative les « Virtuoses du Cœur ». Directeur musical du « Journal d’Un Disparu » de Léos Janacek, mis en scène par Louise Moatty , on le découvre encore une fois dans le Figaro, T.Hillériteau écrit « Ienissei Ramic parvient à faire oublier les différentes orchestrations dont le cycle a fait l’objet pour le rendre à sa pureté originelle ».

En 2016 il enregistre les œuvres méconnues de Dynam-Victor Fumet et Raphael Fumet chez Polymnie / The Orchard. Sur France Musique, Frédéric Lodéon remarque son jeu « virtuose ! » et Benoit Duteurtre le qualifie de « brillant pianiste ».

En 2017, Ienissei Ramic fait ses débuts chinois au mythique Huangpu Théàtre de Shanghai, et donne une série de récitals à Nankin, Shenzhen, et Canton.

Egalement compositeur, ses pièces sont jouées au Theatre Ranelagh a Paris lors de la projection de films muets. Ienissei Ramic est convié à donner des concerts en Russie, en Hollande, en Espagne, en Italie, en Allemagne, et en Serbie.

Nathalia Romanenko

Cours les lundi, mercredi et dimanche (en français, anglais, russe ou italien)

Issue de l ‘école spéciale de musique pour les surdoués en Ukraine , Nathalia Romanenko arrive à Paris en 1999 et  mène   alors une activité de concertiste  (Saint-Pétersbourg, Venise, Paris, Moscou, etc.) , fonde l’Association Extraordinaria Classica et s’installe comme professeur et pianiste-accompagnatrice au CRR de Paris et à la Maitrise de Paris en 2001.

Aujourd’hui, Nathalia Romanenko, aussi met son excellence du piano et son talent pédagogique  au service d’élèves du conservatoire Serge Rachmaninoff en proposant des classes de Piano (méthode sensorielle), d’Accompagnement au Piano, ainsi que de Déchiffrage. 

Elle prépare aux concours internationaux et d’entrée aux conservatoires mais accueille aussi volontiers les jeunes de tous niveaux et les adultes amateurs. 

Plus précisément, sa classe de piano, méthode sensorielle, s’adresse aux personnes qui cherchent à s’épanouir au quotidien grâce à la musique, par la découverte des sons et l’exploration du piano et de corps.Elles apprendront à s’exprimer au clavier, à jouer le répertoire pianistique.

Elles s’initieront à l’improvisation et pourront s’auto-accompagner. En  évoquant  l’origine du trac et puis concentrer le travail sur cet équilibre de pouvoir Être et Donner pleinement les jours “J”, font l’objet de l’enseignement de Mme Nathalia Romanenko.
 
L’enseignement est sur mesure ; il part de la recherche personnelle et des besoins de la personne ; il s’appuie sur l’écoute interne ; il développe l’oreille et le ressenti corporel ; chaque étape est franchie au rythme de la personne.

David Saunier

Cours individuels de piano

Cours le lundi (en français ou anglais).

David Saunier est diplômé du Conservatoire du 12ème arrondissement de Paris où il donne son premier récital de piano. C’est au Conservatoire Russe de Paris Rachmaninoff qu’il rencontre Atty Lengyel avec lequel il poursuit son parcours de perfectionnement. Il étudie également à l’École nationale de musique de Lisieux et au Conservatoire régional de Caen. Il élargit sa formation en étudiant l’harmonie, l’écriture, la composition et l’orchestration.

Il répartit aujourd’hui son enseignement entre l’École Intercommunale de Musique de Trouville-Deauville et le Conservatoire Russe de Paris Rachmaninoff.

Son enseignement s’adresse aux élèves qui souhaitent s’initier avec sérieux à l’art du piano.

Marsa Todorovska

Cours individuels de piano

Cours les lundi après-midi, jeudi après-midi et samedi matin (en français, russe, macédonien, serbe ou anglais).

« J’ai fait mes études à Moscou au Conservatoire Tchaikovsky et au Conservatoire supérieur de Cologne en Allemagne. Depuis mon enfance je suis passionnée de musique. J’aime particulièrement jouer de la musique romantique et russe et transmettre mes connaissances et ma passion à mes élèves. Je donne beaucoup d’importance à l’interprétation en respectant l’époque et le compositeur.  Ainsi qu’aux difficultés techniques et aux crispations qui sont courantes chez les élèves mais néfastes pour le but final (= bonne sonorité, fluidité, précision , liberté…) ».

Alexandre Berlin

Violon

Cours les mercredi après-midi et samedi après-midi (en français, russe ou anglais).

Alexandre Berlin est né à Moscou où il découvre la magie du violon à l’âge de 3 ans. A 5 ans, il rejoint la célèbre classe d’Alexandre Loukianenko à Odessa. Il donne son premier concert à l’âge de 10 ans et obtient, quelques années plus tard, ses diplômes d’interprète et concertiste au Conservatoire de Sotchi. Il se produit avec de grands orchestres comme l’Orchestre National de Saint-Pétersbourg sous la direction du maestro Alexandre Kantorow.

Il enseigne en France depuis 2015. Il cherche à trouver le meilleur chemin pour chaque élève. Il se concentre à développer leur musicalité, entretenir leur motivation le tout en respectant la méthode musicale russe et les grandes traditions de l’école russe de violon.

Alexandre Brussilovsky

Violon et musique de chambre

Cours les jeudis (en français, russe ou anglais).

Lord Yehudi Menuhin avec lequel Alexandre Brussilovsky a collaboré durant de nombreuses années a dit : « Sacha Brussilovsky is a most admired colleague and an excellent musician and violinist. »

Né en Ukraine, Alexandre Brussilovsky suit toutes ses études au Conservatoire de Moscou avec Yuri Yankelevtich, Maya Glezarova, Felix Andrievsky et Leonid Kogan. Il obtient de grands prix internationaux tels que le Concours International de Prague en 1969, le Grand Prix et le Prix spécial Albert Roussel du Concours Jacques Thibaud à Paris en 1975. Il s’installe en France en 1985 où il partage ses activités entre concerts et enseignement.

Alexandre Brussilovsky joue dans les salles les plus prestigieuses avec de grands artistes tels que Lord Yehudi Menuhin, Pierre-Laurent Aimard, Maurice André, Suren Bagratuni, Boris Berezovsky, Edward Brunner, Vladimir Feltsman, Patrick Gallois, Natalia Guttman, Gary Hoffman, Nobuko Imai, Neeme Järvi, Emmanel Krivine pour n’en citer que quelques uns. Outre sa carrière de soliste international, il est invité par la Yehudi Menuhin School (Angleterre), l’Ecole de Musique de Bloomington (Indiana University), la Longy School of Music de Boston et l’Académie Schnittke à Hambourg (Allemagne) pour donner des master-classes. Il participe également à de nombreux festivals et académies d’été. Il est par ailleurs Directeur Artistique du Festival franco-russe Pont-Alexandre III et du label Suoni e Colori. Enfin, Alexandre Brussilovsky est fondateur depuis mars 2009 du Concours International de violon Yuri Yankelevitch à Omsk en Russie.

La classe d’Alexandre Brussilovsky s’inscrit dans la grande tradition de l’école russe. Au niveau « Excellence », elle s’adresse aux élèves qui souhaitent préparer concours nationaux et internationaux, diplômes d’étude, entrée aux conservatoires, aux grandes écoles et aux orchestres. Dans les autres niveaux, les élèves seront accompagnés par Toma Bervetsky pour le niveau « Débutant » (1ère – 4ème années d’études) et Gabriel Tchalik pour le niveau « Jeune virtuose » (4ème – 8ème année d’études).

Céline Hara

Violon

Cours le mercredi et le vendredi (en français, italien ou anglais).

Céline Hara commence l’étude du violon à l’âge de six ans. À 10 ans, elle entre dans la classe de piano de Marie-Claude Equoy et travaillera plus tard avec Cyril Huvé et Jérôme Granjon.
Elle suit parallèlement les classes de formation musicale, d’analyse et d’écriture et obtient un premier prix dans ces trois disciplines. 
Suivra un diplôme d’Études Universitaires en Musicologie à l’Université de La Sorbonne.

Après avoir obtenu un Premier Prix de musique de chambre et de violon dans la classe d’Igor Volochine à Paris, elle intègre la classe de perfectionnement de violon de Pavel Vernikov à la célèbre Scuola di Musica di Fiesole (Florence, Italie). 
Céline Hara participe à de nombreuses Master-classes et reçoit les conseils de grands maîtres tels que Oleksandr Semchuk, Alexandre Vinnitski (Conservatoire de Moscou, Académie Sibelius d’Helsinki), Mauricio Fuks (Indiana University, Bloomington).

Parallèlement, elle se produit en soliste et au sein d’orchestres aux États-Unis, en Italie au Théâtre de la Pergola à Florence, l’Accademia Santa Cecilia de Rome, Théâtre de Brescia, au Festival Anima Mundi de Pise dirigé par Sir Eliot Gardiner et joue sous la direction de Riccardo Minasi, Francesco d’Orazio, Nicola Paszkowski, Andrea Battistoni, Jorma Panula, Antonello Farulli, Gabriele Ferro, etc.

En 2006, Céline Hara intègre le corps professoral de la Scuola di Musica di Fiesole. L’année suivante, la Direction lui confie la classe de Petru L. Horvath, violon solo de L’Orchestre du Maggio Musicale (Zubin Mehta) dont le poste est à pourvoir.

En 2008, elle est invitée par le Professeur Mauricio Fuks à l’Université de Bloomington (U.S.A) pour un stage de pédagogie. Cette rencontre sera déterminante dans sa carrière de pédagogue.

Lors de ses années d’enseignement à Fiesole, ses élèves remportent le concours « Soliste et orchestre », et les postes de Violon solo au sein des différents orchestres de l’école.

Céline enseigne maintenant depuis 10 ans au Conservatoire Rachmaninoff. 
Ses anciens élèves ont remporté plusieurs concours et intégré de prestigieux conservatoires européens (Haute École de Musique de Lausanne, Wells Cathedral Music School, CRR de Boulogne, etc).

« I first got taught by Céline Hara when my parents and I were looking for a teacher that was harsher on the technique side of the violin. We had heard of Céline multiple times before and so we thought why not give it a go. My parents had high expectations due to them being professional musicians (My mum, Beatrice Muthelet being one of the first violas in the Mahler Chamber Orchestra and my dad, Daniel Harding, a conductor in multiple orchestras such as The Berlin Philharmonic, The Orchestre de Paris and the Vienna Philharmonic) but Céline exceeded all our expectations, she was not only a wonderful teacher in the technical side of the violin ( hand position , perfecting the movement of the bow, etc) but she really seemed to understand how music was supposed to be played!
She has helped me so much over the 2 years of teaching and thanks to her I managed to enter my dream school in England (Wells Cathedral School) a school known for its music ». George Harding, violinist.

« Céline Hara a été mon premier professeur de violon; je l’ai rencontrée à la prestigieuse Scuola di Musica di Fiesole quand j’avais sept ans. Je venais de commencer le violon et j’étais trop jeune pour m’en rendre compte à l’époque, mais avec le recul je peux affirmer qu’elle a eu une influence extrêmement importante dans ma formation. Non seulement elle a su me donner les outils et les conseils nécessaires pour avoir une bonne technique, mais à travers sa passion et son expérience elle m’a transmis le véritable amour pour la musique qui m’accompagne en chaque moment de ma carrière. En outre, Céline m’a appris la valeur inestimable de la discipline, en me faisant comprendre qu’aucun objectif ne peut être atteint sans du travail et un dévouement complet, et pour cela je lui serai toujours reconnaissant. Je suis très content et fier d’avoir eu la chance d’étudier avec Céline au tout début de ma formation. Grâce à sa maîtrise musicale, à ses capacités en tant que musicienne et professeur et à son enthousiasme j’ai pu concrétiser un rêve d’enfant en le transformant en ambition ». Matteo Cimatti, violoniste, élève de Pavel Vernikov à la Haute École de Musique de Lausanne (Suisse).

« Céline a été professeur à la Scuola di Musica de Fiesole au département cordes que je dirige personnellement et je peux dire que son attachement à l’aspect didactique est hors du commun ». Antonello Farulli (Mozarteum de Salzburg, Royal College of London, Accademia Europea del Quartetto).

« I consider Céline a fine violinist , sensitive and cultivated musician. As a pedagogue, her knowledge of the violin, her fine musicianship, her engaging, kind and caring personality and her many years of experience teaching at one of the finest schools of music in Europe in Fiesole, make her, in my opinion, one of the finest young pedagogues anywhere ».Mauricio Fuks (Indiana University, Bloomington).

François Pineau-Benois

Violon

Cours en français, russe ou anglais

François Pineau-Benois est diplômé du Conservatoire National Supérieur de Paris en violon et en musique de chambre. Il s’est ensuite perfectionné à l’Ecole Normale de Musique Cortot de Paris avec Régis Pasquier. Lauréat de bourses et de concours internationaux, François Pineau-Benois se produit régulièrement, en salle comme en festival, en tant que soliste avec des orchestres symphoniques et de chambre en France, en Russie et ailleurs dans le monde.

La méthodologie des cours est basée sur une approche individualisée, un enseignement joyeux de la technique du violon, le développement de la musicalité et de l’intérêt pour la musique, en étroite coopération avec les parents.

Gabriel Tchalik

Violon

Cours en français, russe ou anglais

Gabriel Tchalik est né en France en 1989 dans une famille franco-russe. Sa personnalité et son jeu se nourrissent de ces deux cultures. L’héritage de l’école russe de violon, transmise par son professeur Alexandre Brussilovsky, permet à Gabriel d’acquérir une grande rigueur technique et une sensibilité musicale qui ont été reconnues lors de plusieurs concours internationaux. Il remporte notamment le 1er Prix du Concours Islam Petrella en Albanie en 2003, le 1er Prix du Premier Concours International Yuri Yankelevitch en Russie en 2009 et le 1er Prix du Concours Mozart pour quatuor à cordes à Salzbourg en 2018 avec le Quatuor Tchalik.

En duo avec son frère pianiste Dania Tchalik, avec le Quatuor Tchalik ou en soliste, Gabriel se produit dans de nombreux festivals et salles prestigieuses. En tant que soliste, il collabore avec des chefs d’orchestre de renoms tels Jacques Mercier, Jean-Jacques Kantorow ou Dmitri Vassiliev et réalise plusieurs enregistrements pour le label Alkonost Classic.

Dans la classe d’Alexandre Brussilovsky, Gabriel accompagnera les élèves « Jeune virtuose » (4ème – 8ème année d’études).

Lucile Fauquet

Violoncelle

Cours le lundi, mardi et jeudi (en français, russe ou anglais).

Lucile Fauquet a accompli son cursus au CNR de Paris avant de travailler avec le professeur Philippe Müller. Attirée par l’école Russe, elle intégre ensuite la classe du Maître Igor Gavrych au Conservatoire Tchaïkovsky de Moscou.

Longtemps violoncelle solo de l’Ensemble Instrumental de Mayenne (sous la direction de Yves Parmentier), elle travaille au sein de différentes formations dont celles du Grand Théâtre de Tours, Ensemble « Amadeus », Ensemble « A ciel ouvert », Ensemble « Harmonia Nova ». Attirée par l’orgue, elle fonde le trio « les Audacieuses » aux côtés de Juliette Greletty-Bosviel, titulaire des orgues de Notre-Dame de Boulogne et St Gervais à Paris mettant en lumière le répertoire romantique avec voix.

Chambriste dans l’âme, elle partage la scène avec de nombreux musiciens. Elle est membre du trio « Aïci » et fonde le Trio de violoncelles TuttiCelli pour faire connaître au public le répertoire original attribué à cette formation. Elle collabore régulièrement avec la pianiste Thuy-Anh Vuong. Jouant le violoncelle all’inglese, elle se produit au sein du Lachrimae Consort avec le gambiste Philippe Foulon. Ensemble, ils créent le « Sultana Baryton Trio », restituant les sonorités originales du XVIIIème siècle sur instruments d’Amour. Interprète du répertoire baroque, Lucile Fauquet se produit régulièrement comme continuiste. Egalement tournée vers la musique contemporaine, elle est dédicataire de plusieurs œuvres. Elle joue la musique persane et se produit sur scène aux côtés de Ross Daly, Reza Samani, Youssef Hbeisch.

 

 

Julie Gros

Violoncelle

Cours les mercredi, jeudi après-midi, vendredi après-midi et samedi (en français ou anglais).

Julie Gros est diplômée du Conservatoire Régional de Rueil-Malmaison où elle a obtenu un 1er prix à l’unanimité. Elle pratique la musique de chambre, se produit régulièrement en sonates, et participe à des projets variés comme le Cosmojazz ou le festival Chemin Faisant.

Enseigner son instrument lui tient à cœur et surtout transmettre le plaisir de jouer. L’apprentissage des gestes techniques est toujours au service d’une volonté musicale.

Olga Stankiewicz (Soprano)

Chant lyrique et variété

Cours les mardi, mercredi, jeudi et samedi (en français, russe, polonais ou anglais).

Olga Stankiewicz est née à Minsk, en Biélorussie, où elle a commencé les études de chant. Reçue à la faculté « Chant– Théâtre » de l’Académie de Musique de Poznan en Pologne, elle obtient un master en chant dans la classe de la professeure Grazyna Flicinska-Panfil. Pendant et après les études, elle participe à plusieurs concerts et productions musicales en Pologne, en

Allemagne, en France et en Biélorussie. Elle chante dans différentes salles de concerts sous la baguette de plusieurs chefs dont Paavo Järvi et François-Xavier Roth. Elle a également travaillé avec les chœurs Europa ChorAkademie (Allemagne) et Le Chœur de la Musique de Chambre de Poznan (Pologne). En avril 2015, Olga a fait ses débuts au Grand Théâtre de Poznan dans “L’enfant et les sortilèges” de Maurice Ravel et elle interprète ensuite différents rôles (celui de la comtesse dans “Les Noces de Figaro” de Mozart à la Philharmonie d’Opole, celui de la première sorcière et de la femme dans “Didon et Enée” de Purcell).

Depuis 2018, Olga Stankiewicz poursuit désormais sa carrière en France. En complément des cours au Conservatoire Rachmaninoff de Paris, elle continue à donner des concerts et travaille avec le chœur de Radio France.

 

Inna Kalugina

Chant lyrique

Cours en français, russe ou anglais

Inna Kalugina est née à Ivano-Frankivsk, Ukraine. En 2011, elle entre à l’Académie nationale de musique Tchaïkovski comme auditeur libre avant d’intégrer, en 2013 la classe de chant d’Irina Semenenko.

En 2013, elle est lauréate du concours « Nouveaux noms de l’Ukraine ». En 2017, Inna fait ses débuts à l’Opéra de Lviv en tenant le rôle de La Contessa dans Les Noces de Figaro de Wolfgang Amadeus Mozart. En novembre 2018, elle rejoint le projet « Open Opéra Ukraine » dans lequel elle interprète le rôle de la Deuxième Dame dans Dido et Aenaes de Henry Purcell. En 2019, Inna obtient le diplôme de L’Académie Nationale de musique de Kiev. Elle interprète la même année, au sein de l’académie, le rôle principal de Iolanta, titre du dernier opéra de Piotr Ilyitch Tchaïkovski.

Elle continue ensuite sa formation vocale notamment avec le maestro Vladimir Chernov, Narodova Eytan Pesessen, Matthias Rexroth et Olga Pasiechnik.

 

Youlia Coric

Chorale cycle 1 académique

Cours le samedi matin :
Cycle 1 (D1 – D2) : 9h45 – 10h30
Cycle 1 (P1 – P2) : 10h30 – 11h15

Originaire de Léningrad (actuel Saint-Pétersbourg), Youlia CORIC est née dans une famille où la musique était omniprésente avec une maman chanteuse lyrique à la chaude voix de mezzo-soprano.

Elle aime chanter et intègre dès l’âge de 6 ans le département de chant choral à l’école de musique sous la direction de Ludmila EPSTEIN, puis fait ses études musico-pédagogiques au Collège d’Etat de Saint-Pétersbourg où elle obtient le diplôme de maître de musique, de chant et d’éducateur musical avec mention excellente. Ensuite Youlia fait ses études musicales supérieures à l’Académie d’Etat de Culture de Saint-Pétersbourg dans la classe du professeur Dmitri ARDENTOV et obtient le diplôme de professeur de chant choral.

Elle commence à enseigner en 1992 en tant que professeur de chant choral et de technique vocale à l’école de musique de Saint-Pétersbourg.
Parallèlement à ses études musicales, elle est membre de plusieurs chœurs (notamment « Cameo Chœur » dirigé par le professeur et compositeur Victor VOLNA) avec lesquels elle participe aux différents concerts et festivals internationaux (Russie, Allemagne, Pologne). Elle s’intéresse également à l’étude de langues étrangères : allemand, italien, français.
Youlia CORIC s’installe en France en 1998. Pendant un an elle est auditrice au CNSMD de Lyon dans la classe de direction de chœur dirigée par le professeur Bernard TÊTU.

En 2000 elle intègre le CEFEDEM Rhône-Alpes pour y obtenir deux diplômes d’Etat : un en direction de chœur et un en formation musicale.

Parallèlement à ses études, elle enseigne le piano, la formation musicale et le chant choral à l’école de musique de Collonges-au-Mont-D’Or et dirige une chorale d’adultes « L’Estrellia » de Bourg-en-Bresse.

Youlia se passionne pour la traduction et l’adaptation des œuvres vocales du russe en français en faisant découvrir des chefs-d’œuvre de la musique russe et pas seulement en collaborant avec l’excellente édition « A Cœur Joie ».

Elle est également professeur de formation musicale, de chant choral et filière voix au CRD d’Issy-les-Moulineaux.

Depuis des années Youlia CORIC transmet son énergie et sa passion pour la musique et la culture à ses nombreux élèves.

Alexander Dmitriev

Chorale Russe

Cours les lundi et vendredi de 17h30 à 19h30 (en français ou russe).

Originaire de Leningrad, Dmitriev Aleksandr a fait ses études de direction au Conservatoire de Saint-Petersbourg, dans les classes de Maris Jansons, Tatyana Hitrova, puis à la faculté de l’Opéra comme chef d’orchestre stagiaire, pendant trois ans, de 1993 à 1996.

Entre 2005 et 2018, il a dirigé plusieurs orchestres sur des répertoires classiques, de musique de films et d’Opéras dont l’orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg, l’orchestre de la Radio-Télévision de Saint-Pétersbourg, le Philharmonique de Ploiesti (Roumanie), l’orchestre DSO (Italie), l’orchestre Antonio Vivaldi (Italie), l’Opéra d’Etat de Mersin (Turquie) et le Théâtre National d’Opéra et de Ballet Finlandais. Il a notamment dirigé l’opéra “Carmen” de Bizet au théâtre d’opéra d’état de Komi (Russie) 2019.

Au Conservatoire Rachmaninoff de Paris, Alexandre Dmitriev dirige une chorale russe pour enfants.

 

 

Maria Kondrashkova Castelli

Chorale cycle 1 académique

Cours le mercredi :
Cycle 1 (D1 – D2) : 14h15 – 15h
Cycle 1 (P1 – P2) : 15h – 11h45

« Crédit photo Maciej Kotlarski »

Née à Moscou, Maria Kondrashkova Castelli est diplômée du Collège de musique Gnessines de Moscou et du Conservatoire Tchaïkovsky en tant que chef de chœur. En 2007, elle vient à Paris pour se perfectionner en art lyrique à l’Ecole Normale de musique Cortôt avec Isabel Garcisanz.

Passionnée de musique ancienne et baroque elle est diplômée du Conservatoire Régional de Paris en chant baroque en 2014.

Passionnée de musique ancienne, elle déchiffre les manuscrits aux archives du Musée d’Histoire de Moscou et restaure les partitions de XVII siècle de Vassily Titov, le maître de musique chorale baroque russe.
En recherchant le répertoire rare elle collabore avec les musicologues russes et crée en 2010 l’ensemble vocal de musique ancienne « Chersonèse » qui se spécialise sur la musique russe sacrée médiévale et baroque. L’ensemble donne régulièrement des concerts en France et se produit aux festivals tels que « Musique de Catalogne Romane », « Les voix mêlées », « Voix sacrées, voies de la liberté ».

Soliste dans des nombreux oratorios et opéras, elle interprète la musique romantique, contemporaine et baroque et collabore avec les ensembles vocaux tels que le chœur Accentus, le Chœur de l’Opéra de Paris, ensembles tels que Les Cris de Paris, Collegium Vocale Gent, Le concert d’Astrée, Le Poème Harmonique, Les Jeunes Solistes (Solistes XXI), compagnie Balalaïka.fr (Trio Russalka, quatuor Baïkal) avec lesquels elle se produit sur les grandes scènes françaises et européennes.

Depuis l’âge de 14 ans Maria pratique la direction chorale sans interruption en parallèle avec sa carrière lyrique. A Moscou elle commence à travailler comme chef de chœur dans la paroisse de Nôtre Dames des Affligés ou elle s’occupe de la chorale des enfants qui se produit devant le Patriarche et au Conservatoire Tchaïkovsky. Elle devient ensuite la chef de chœur adjointe du Chœur de l’Université Lomonossov. A son arrivée en France elle est devenue chef de chœur de la paroisse russe de Trois Saints Docteurs, et depuis 2010 elle dirige son ensemble “Chersonèse”. Maria est chef de chœur adjoint de la choral “La Forlane” depuis 2020.

Dans sa pratique pédagogique notamment avec la chorale des enfants Maria s’appuie sur ces deux formations. L’attention particulier à la technique vocale rend le chant choral plus performant et stimule le développement personnel des élèves dans le travail en groupe grâce à l’écoute et l’interaction avec les autres.

Musique de chambre

Cours avec :

Cycle III avec Olga Karnaukhova : lundi 18h-19h et 19h-20h
Cycle II avec Lucile Fauquet : mardi 18h-19h et 19h-20h
Cycle II avec Olga Karnaukhova : vendredi 18h-19h et 19h-20h
Cycle II avec Julie Gros : samedi 16h-17h, 17h-18h et 18h-19h

Ensemble de Balalaïka

Cours individuels et collectifs (à partir de 4 élèves), tous niveaux, méthode russe (en français, russe, anglais). A partir de 8 ans. Le Conservatoire Rachmaninoff est le seul conservatoire de France dispensant des cours de balalaïka !

Cours les mardis et/ou jeudis – Auditions et concerts d’élèves
Connaissances en formation musicale (solfège) requises.
Avant l’acquisition d’un instrument, il est conseillé de consulter le professeur. Attention, pour les dames : ongles courts

Issu d’une famille de célèbres artistes russes, Nicolas Kedroff étudie la balalaïka avec Micha Makarenko (Paris) et Sergeï Cheglovitov (Moscou). Il est le premier balalaïkiste étranger de l’histoire, lauréat d’un concours russe (La Coupe du Nord). Sa réputation est internationale. Nicolas Kedroff s’est produit au sein de quantité de formations, dans les cabarets russes parisiens Balalaïka et Raspoutine, dans d’innombrables soirées évènementielles, émissions de radio et de télévision, et prestigieux festivals et salles en France et à l’étranger. Le musicien a été l’invité du grand balalaïkiste Mikhaïl Rojkov, de l’Orchestre National Russe de Balalaïkas Ossipov et de l’Orchestre symphonique de Liège. Il a participé aux enregistrements d’une quarantaine de disques. L’on applaudi de nombreuses personnalités telles que la légende de la chanson russe Ludmila Zykina, le pianiste Georges Cziffra et les présidents Jacques Chirac et François Mitterand. Il est décoré Chevalier des Arts et des Lettres. La presse le qualifie de « virtuose de son instrument » et d’extraterrestre de la balalaïka.

Fort de 45 ans de pratique de son instrument, de nombreux séjours au « pays de la balalaïka » et de 35 années d’expérience pédagogique, Nicolas Kedroff a enseigné la balalaïka à plus d’une centaine d’élèves. Composé de certains d’entre eux, il crée en 2001 le KEDROFF BALALAÏKA ENSEMBLE qui se produit régulièrement en concert.

Il a participé aux tournées des Jeunesses Musicales de France, à trois livres-disques dédiés aux enfants (éditions Gallimard-jeunesse et Didier-jeunesse), et a animé des master-class aux Etats-Unis et des ateliers dans les camps de vacances russes Acer et Vitiaz.
Les grands-parents de N. Kedroff étaient membres fondateurs du conservatoire Rachmaninov.

Nicolas Kedroff : « Mon ambition est de créer au Conservatoire Rachmaninoff une école de la balalaïka, passionnante, comme il n’y en a jamais eu en France, et de faire connaître ce merveilleux instrument russe ! Vous êtes les très bien venus ! »

Maria Belyavtseva

Danse classique

Cours en français, russe ou anglais les mercredis :
14h : 6 – 7 ans
15h : 7 – 8 ans
16h : 4 – 5 ans

Elève de l’école professionnelle de ballet classique de Moscou, Maria Belyavtseva reste fidèle aux principes, notions et connaissances qui lui ont été transmises.

Sa formation de fonde sur la tradition de l’école de Moscou et de Pétersbourg, dans la continuité de ses professeurs, danseurs des théâtres Bolshoï et Marinsky.

L’objectif de la classe est d’apprendre aux élèves les bases de la dans classique, les positions correctes du corps, le sens du travail, la discipline, la compréhension de la musique et l’esthétique de la danse.

Igor Goriatchkine

Danse classique et traditionnelle russe

Cours en français, russe ou anglais

Mercredi 17h30 : Danse traditionnelle russe Garçons 7-11 ans
Mercredi 18h30 : Ballet adolescents

Artiste émérite en Russie, Igor Goriatchkine a commencé sa carrière en 1981 au sein du Ballet Moisseïev. Il y devient premier soliste et danse dans le monde entier. Arrivé en France en 1994, il rejoint le Moulin Rouge comme soliste du « French Cancan » où il danse pendant 10 ans. Il fonde ensuite sa propre compagnie, « le Ballet russe Prince Igor ».

Depuis 25 ans, il propose avec le Conservatoire Russe de Paris Rachmaninoff des stages de danse classique et de danse traditionnelle russe. Lors de ses cours, il cherche à développer chez les élèves la rigueur et la discipline de l’école russe sans oublier la grâce et l’élégance dignes des plus belles saisons de Diaghilev

Sophiia Gracheva

Danse de salon

Cours en français, russe ou anglais

Danseuse professionnelle depuis 13 ans, elle enseigne les danses de salon depuis 5 ans. Sofiia Gracheva est diplômée d’un Master des sports de la Fédération de Russie en danse de salon sportive. Championne de Saint-Pétersbourg en 2008 et multiple finaliste dans des tournois internationaux, elle adore, tout simplement, son métier.

La formation des danseurs est basée sur les techniques de l’école de danse russe et sur celles des principaux professeurs anglais et italiens. Les cours sont adaptés à tous les âges et peuvent se pratiquer en cours collectifs ou individuels.

Sophie Daouranova Lozé

Barre au sol

Cours en français, russe ou anglais

Mardi 9h45-11h
Jeudi 9h45-11h

Sophia Lozé a un Diplôme d’État en danse classique et un diplôme de danse classique de l’Université GITIS des Arts du Théâtre de Moscou.

Après une carrière de danseuse et de soliste notamment au sein des prestigieux ballets russes des Théâtres du Bolchoï et du Kremlin, pendant laquelle elle a obtenu de nombreux prix en Russie, Sophie Daouranova Lozé transmet sa passion à ses élèves.

Anna Nikolaeva

Danse classique

Cours en français, russe, ukrainien ou anglais les :

Lundi 19h30 : Ballet adultes débutants
Mardi 19h30 : Ballet adultes confirmés
Mercredi 15h : Ballet 4-5 ans
Mercredi 16h : Ballet 5-6 ans
Jeudi 19h30 : Ballet adultes débutants
Vendredi 17h15 : Ballet 7-11 ans (cours en Russe)
Vendredi 19h30 : Ballet adultes confirmés

Diplômée de l’académie de danse Igor Moiseyev de Moscou Dance en danse classique, danses folkloriques, Modern Jazz et histoire de la danse, Anna Nikolaeva a obtenu son diplôme de professeur à l’Académie de ballet du Bolchoï à Moscou en 2013.

Pendant son parcours de formation et depuis son dernier diplôme, elle a accumulé les expériences scéniques et artistiques dans le monde (Russie, Inde, Israël, Autriche, Japon, …) au sein de célèbres compagnies russes (The New Ballet – Theatre de Ballet Contemporain de Moscou, The Black Square – Theatre de rue et des Arts du Cirque, la Compagnie Dennis Boroditsky). Elle a tenu des rôles de danseur solo dans des œuvres célèbres (Cendrillon, Casse Noisette, Don Quichotte).

Elena Dmitrieva

Danse classique

Cours en français ou russe.

En 1981, elle est diplômée de l’École chorégraphique de Leningrad. A.Ya.Vaganova et a été accepté dans la troupe du Théâtre Kirov (maintenant – Mariinsky).

Elle a dansé en solo et des rôles principaux : Katerina dans le ballet La Fleur de pierre, Maria dans la Fontaine de Bakhchisaraï, Giselle dans la pièce Giselle, Princesse Florine dans La Belle au bois dormant, dans Le Lac des cygnes, dans La Bayadère, dans Raymond » Et autres ballets.

Elle a enseigné des cours de ballet pour enfants à Saint-Pétersbourg, a travaillé comme enseignante-tutrice avec les solistes du Théâtre Mariinsky.
Elle a joué dans le film « Fouette » avec les stars du ballet du Théâtre Bolchoï E. Maksimova et V. Vasiliev.

Cours d’Elena les mercredis à 13-30 ans pour les filles 8-12 ans pour le niveau avancé.

Ilfat Sadykov

Clarinette

Cours les lundi avant 15h, mardi matin et fin d’après-midi, jeudi, vendredi matin et fin d’après-midi, samedi après-midi (en français, russe ou anglais).

Ilfat Sadykov est un professeur multidisciplinaire diplômé de l’Académie de la Culture et des Art de la ville de Samara (Russie), l‘American School of Modern Music (Paris) et du CRR de Paris (Département Jazz et Musiques Improvisées) en saxophone et clarinette. Il a notamment étudié avec Rick Margitza, Luigi Grasso et Jean-Charles Richard.

Son approche centrale de l’enseignement est de trouver la passion de l’élève pour la musique en utilisant des méthodes classiques ainsi qu’en utilisant des chemins alternatifs

Il joue régulièrement sur scène dans des festivals en France, Russie, Allemagne, Ukraine et Biélorussie.

Ivan Dégardin

Flûte

Cours les jeudi et vendredi (en russe, français ou anglais).

Ivan Dégardin est Premier Prix du Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Paris. 

Demi-finaliste au concours Jean-Pierre Rampal, il a participé en tant que soliste titulaire aux tournées internationales effectuées par l’Orchestre de Paris aux Etats Unis (Carnegie Hall), en Angleterre (Royal Albert Hall, Proms) au Japon, en Italie, en Hongrie, au Luxembourg sous la direction de prestigieux Chefs d’Orchestre : Christoph Eschenbah, Wolfgang Sawallisch, Pierre Boulez.

Egalement invité comme Flûte-Solo de l’Orchestre Philharmonique de Radio-France sous la direction d’Armin Jordan et comme flûtiste des Orchestres nationaux et régionaux de Toulouse, National d’Ile de France, Orchestre de Bretagne.

Depuis l’année 2002, Ivan Degardin s’est produit comme soliste avec l’Ensemble Amatéo dans les concertos : pour piccolo de Vivaldi, pour flûte de Bach et de Mozart et souhaite poursuivre cette carrière.

Parallèlement à son activité de concertiste, Ivan Dégardin est aussi enseignant.

Il est dédicataire du concerto pour flûte et orchestre de Jacques LENOT  » Le Chant de Memnon  » .

 

Ilfat Sadykov

Saxophone

Cours les lundi avant 15h, mardi matin et fin d’après-midi, jeudi, vendredi matin et fin d’après-midi, samedi après-midi (en français, russe ou anglais).

Ilfat Sadykov est un professeur multidisciplinaire diplômé de l’Académie de la Culture et des Art de la ville de Samara (Russie), l‘American School of Modern Music (Paris) et du CRR de Paris (Département Jazz et Musiques Improvisées) en saxophone et clarinette. Il a notamment étudié avec Rick Margitza, Luigi Grasso et Jean-Charles Richard.

Son approche centrale de l’enseignement est de trouver la passion de l’élève pour la musique en utilisant des méthodes classiques ainsi qu’en utilisant des chemins alternatifs

Il joue régulièrement sur scène dans des festivals en France, Russie, Allemagne, Ukraine et Biélorussie.

Lucas Saint-Cricq

Saxophone

Cours en français ou anglais.

Lucas Saint-Cricq est un musicien innovant et détonnant, multi-instrumentiste.  C’est au saxophone qu’il excelle, en particulier au saxophone alto.

Diplômé d’un prix jazz au conservatoire d’AGEN et d’un cursus classique au  conservatoire de BORDEAUX, il termine ses études au Centre des Musiques  Didier Lockwood, Double diplômé en saxophone et en basse électrique.

Son mélange des styles lui permet de se glisser dans les contextes les plus  divers, que ce soit en tant que chef de section au sein du groupe Ecossais  TEXAS ou dans le rythme envoûtant du groupe emblématique que sont LES  SKATALITES.

Il évolue également dans les plus grands Big Band Français.

Vous avez pu le voir ou l’entendre aux cotés de : HER, ELECTRO DELUXE,  HOCUS POCUS, C2C , BEN L’ONCLE SOUL, BEN MAZUE, CARAVAN PALACE,  WAX TAILOR, Big Band de Michel LEGRAND, MULTIQUARIUM Big Band,  KEYSTONE Big Band, THIERRY MAILLARD Big Band, MIZYKOPEYI Big Band,  ainsi qu’auprès de la fine fleur du jazz français tels que LOU TAVANO, LAURENT  COULONDRE, NICOLAS FOLMER, NATASCHA ROGERS, PANAM PANIC et bien  d’autres.

Lucas Saint-Cricq est lauréat 2018 du prix d’instrumentiste au concours du  tremplin « La Défense Jazz Festival » au sein du projet « SQUARE ONE » de  MATTHIS PASCAUD gagnant du prix de groupe de ce même tremplin.

Lucas Saint-Cricq est un artiste YAMAHA ainsi que VANDOREN.

Oksana Sidyagina

Harpe

Cours les lundi, mercredi, jeudi et vendredi (en français ou russe).

Née à Moscou, Oksana a commencé sa formation à la harpe à l’âge de 5 ans. Diplômée du Conservatoire d’État de Moscou P. I. Tchaïkovski, elle a également réalisé un stage au Conservatoire de Moscou (classe du professeur Emilia Moskvitina). Il effectue actuellement un stage «Cycle d’enseignement professionnel supérieur» à l’Ecole Normale de Musique de Paris Alfred Cortot avec Nicolas Tulliez.

Au cours ses études, elle s’est régulièrement formée dans des écoles d’été et des master classes avec d’éminents harpistes tels qu’Emmanuel Ceysson, Sivan Magen, Florence Sitruk, Irina Donskaya-Tischenko, Andrew Lawrence-King, Sandrine Chatron.

Oksana est titulaire de nombreux prix, dont quatre premiers prix (les 3ème Rencontres Internationales de la Harpe en Île-de-France (2018), le Premier Concours International de Harpe d’Italie (Côme-Milan, 2014), le 1er concours international «Harpe au XXIe siècle» (Moscou, 2013), 4e festival-concours international du nom de Vera Dulova (Moscou, 2008).

Ilya Astapovich

Guitare classique

Cours en français, russe ou anglais

Né dans la région de Minsk, Ilya Astapovitch est diplômé de l’Académie nationale de musique de Biélorussie. Jusqu’en 2020, il a mis en pratique sa formation de guitariste, d’enseignant et de chef d’orchestre d’instruments folkloriques russes de façon complémentaire dans deux écoles de Minsk : dans une école de musique pour enfants et à l’Université d’Etat de la culture et des arts pour les adultes.

Récemment installé en France, il a rejoint l’équipe de professeurs du Conservatoire Russe de Paris Rachmaninoff.

Dimitri de Gourko

Guitare classique, traditionnelle russe et flamenco

Cours les lundi après-midi, mardi après-midi, jeudi après-midi et vendredi après-midi (en français, russe, espagnol ou anglais).

Musicien professionnel, compositeur et enseignant, Dimitri de Gourko est baigné dans la culture et la musique russe depuis l’enfance. Il s’est naturellement formé à la guitare russe traditionnelle à 7 cordes et à la guitare classique à 6 cordes. Pour mieux faire connaître le répertoire russe écrit pour la guitare à 7 cordes, il a écrit des adaptations de certaines œuvres de Serguei Orekhov, Andrei Sychra, Vladimir Vissotsky , Ivanov Kramskoi pour qu’elles puissent être interprétées à la guitare classique. En complément de sa formation classique à l’École Normale de Paris, il s’est aussi formé à la guitare Flamenco dont il maîtrise le répertoire espagnol.

Enseignant depuis 20 ans, les cours de Dimitri de Gourko s’adressent à tous les niveaux, à partir de l’âge de 9 ans.

Nicolas Kedroff

LA CLASSE DE BALALAÏKA KEDROFF

Cours individuels et collectifs (à partir de 4 élèves), tous niveaux, méthode russe (en français, russe, anglais). A partir de 8 ans. Le Conservatoire Rachmaninoff est le seul conservatoire de France dispensant des cours de balalaïka !

Cours les mardis et/ou jeudis – Auditions et concerts d’élèves
Connaissances en formation musicale (solfège) requises.
Avant l’acquisition d’un instrument, il est conseillé de consulter le professeur. Attention, pour les dames : ongles courts

Issu d’une famille de célèbres artistes russes, Nicolas Kedroff étudie la balalaïka avec Micha Makarenko (Paris) et Sergeï Cheglovitov (Moscou). Il est le premier balalaïkiste étranger de l’histoire, lauréat d’un concours russe (La Coupe du Nord). Sa réputation est internationale. Nicolas Kedroff s’est produit au sein de quantité de formations, dans les cabarets russes parisiens Balalaïka et Raspoutine, dans d’innombrables soirées évènementielles, émissions de radio et de télévision, et prestigieux festivals et salles en France et à l’étranger. Le musicien a été l’invité du grand balalaïkiste Mikhaïl Rojkov, de l’Orchestre National Russe de Balalaïkas Ossipov et de l’Orchestre symphonique de Liège. Il a participé aux enregistrements d’une quarantaine de disques. L’on applaudi de nombreuses personnalités telles que la légende de la chanson russe Ludmila Zykina, le pianiste Georges Cziffra et les présidents Jacques Chirac et François Mitterand. Il est décoré Chevalier des Arts et des Lettres. La presse le qualifie de « virtuose de son instrument » et d’extraterrestre de la balalaïka.

Fort de 45 ans de pratique de son instrument, de nombreux séjours au « pays de la balalaïka » et de 35 années d’expérience pédagogique, Nicolas Kedroff a enseigné la balalaïka à plus d’une centaine d’élèves. Composé de certains d’entre eux, il crée en 2001 le KEDROFF BALALAÏKA ENSEMBLE qui se produit régulièrement en concert.

Il a participé aux tournées des Jeunesses Musicales de France, à trois livres-disques dédiés aux enfants (éditions Gallimard-jeunesse et Didier-jeunesse), et a animé des master-class aux Etats-Unis et des ateliers dans les camps de vacances russes Acer et Vitiaz.
Les grands-parents de N. Kedroff étaient membres fondateurs du conservatoire Rachmaninov.

Nicolas Kedroff : « Mon ambition est de créer au Conservatoire Rachmaninoff une école de la balalaïka, passionnante, comme il n’y en a jamais eu en France, et de faire connaître ce merveilleux instrument russe ! Vous êtes les très bien venus ! »

Aleksandra Dzenisenia

Cymbalum

Cours en français ou russe

Née à Minsk en Biélorussie, Aleksandra Dzenisenia fait ses études au Conservatoire de musique sous tutelle de l’Académie de musique de Biélorussie, puis à l’Académie supérieure de musique de Strasbourg, dans la classe de Luigi Gaggero. Étudiante en première année au Collège de musique, elle reçoit le Premier Prix au Concours International à Moscou. Elle participe ensuite régulièrement à des concours internationaux dont elle est chaque fois lauréate (Llangollen au Royaume-Uni, Vienne en Autriche, Brest en Biélorussie) et à des festivals internationaux.

Aleksandra Dzenisenia joue avec des interprètes et chefs d’orchestre de renommée internationale, comme Sir Simon Rattle, John Adams, Heinz Holliger, Olari Elts, Maxime Venguerov, Vladimir Spivakov, Evgueni Boushkov et des formations mondialement connus (l’Orchestre Philharmonique de Berlin, l’Ensemble intercontemporain, l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, l’Orchestre symphonique de Radio de Hambourg, l’orchestre de la RAI de Turin, l’Orchestre Tchaïkovski, l’Orchestre symphonique et l’orchestre de musique de chambre de la République de Biélorussie).

Emile Cooper LEPLAY

Cours collectifs d’1 heure tous les lundis entre 18h et 21h, ouverts à tous les niveaux, dès l’âge de 10 ans.

Emile Cooper LEPLAY

Compositeur/Orchestrateur/Arrangeur
Leader/ Guitariste/ Chanteur du groupe LIQR

Expérience :

– Compositeur de la bande originale de 22 courts-métrages, 1 documentaire, 1 musique pour le théâtre et 1 Comédie musicale de 2013-2021

– Composition pour ciné-concerts avec orchestre symphonique

– Enregistrements en studio

– Ingénieur du son enregistrement studio

– Mixage de la musique de court-métrages

– Création de musique d’hypnose pour le programme « HypnoVR »

– Multi-instrumentiste: Clarinette, Saxophone, Guitares, Basse, Piano, Batterie, Bouzouki, Synthétiseurs, Synthèse modulaire.

Cursus :

Diplômé de la classe de « Composition de musique à l’image » Mention très bien du CNSMDP (2020)

Elève en classe de musique à l’image de Marie-Jeanne SERERO au CNSMDP (2019-2020)

Lauréat compositeur dispositif EMERGENCE – SACEM (2019)
Elève en classe de musique à l’image de Bruno COULAIS au CNSMDP (2018)
Elève en classe d’orchestration de Olivier CALMEL (2016-2018)
Elève en classe de composition de musique à l’image de Jean-Michel BERNARD (2016-2017)
Elève en Cycle pré-spécialisé Clarinette Basse dans la classe de Bruno MARTINEZ (2015-2016)
Gagnant du concours compositeur musique de film SIRAR du festival international de film d’Aubagne (2016)
3ème cycle de Jazz au conservatoire du CMA 9 de Paris (2013-2016)
Elève de Laurent CUNIOT en classe de composition musique contemporaine (2013-2015)
Etudiant au CRR de Rueil-Malmaison en Cycle Spécialisé dans la classe de Florent PUJUILA (2013-2015)

Julie Gros

Cours de solfège en français

Julie Gros est diplômée du Conservatoire Régional de Rueil-Malmaison où elle a obtenu un 1er prix à l’unanimité. En complément de sa pratique instrumentale, elle met à coeur d’enseigner, de façon attractive, la formation musicale avec pour but de faire le lien entre le développement de l’oreille, la connaissance des formes musicales, la pratique du rythme et la pratique instrumentale.

Débutants 1 : Mercredi 13h30 – 14h15 ou Samedi 9h00 – 9h45
Débutants 2 : Mercredi 15h00 – 15h45 ou Samedi 10h30 – 11h15
Préparatoire 1 : Mercredi 15h45 – 16h30 ou Samedi 9h45 – 10h30
Préparatoire 2 : Mercredi 14h15 – 15h00 ou Samedi 11h15 – 12h00
Élémentaire 1 : Mercredi 16h30 – 17h30
Élémentaire 2 : Mercredi 17h30 – 18h30 ou Samedi 12h00 – 13h00
Moyen 1 et Moyen 2 : à définir
Fin d’études : Mercredi 18h30 – 19h30
Adultes : Samedi 13h30 – 14h30

Thomas Ficheux

Cours d’harmonie et d’analyse

Harmonie : Mardi 18h30 – 19h30
Analyse : Mardi 19h30 – 20h30

Thomas Ficheux commence la pratique de la musique par le piano à l’âge de six ans. Après avoir étudié aux conservatoires de Chambéry puis de Lyon, il est admis en 2016 à la Haute École de Musique de Genève, où il obtient un Bachelor de piano dans la classe de Sylviane Deferne. Il étudie maintenant au Conservatoire Supérieur de Musique de de Danse de Paris, dans les classes d’écriture (prix d’harmonie, de contrepoint, de fugue et forme), d’improvisation au piano, et d’accompagnement, bénéficiant de l’enseignement de professeurs tels que Jean-François Zygel, Thierry Escaich, et Fabien Waksman. Il a pu également profiter des conseils de pédagogues renommés comme Anne Queffélec, Romano Pallottini, ou Miguel Da Silva. Musicien soucieux de diversifier sa pratique instrumentale et musicale, Thomas se produit en concert en solo, en musique de chambre, mais également en accompagnant des films muets, lui permettant de concilier à la fois le piano, l’improvisation et la connaissance des styles musicaux apportée par l’écriture.

Harmonie :

Le cours d’harmonie a pour but d’apprendre aux élèves à maîtriser les fondements de la musique tonale, afin de leur permettre de développer entre autres leurs qualités d’écoute, de connaissances stylistiques, de compréhension du répertoire, etc.

Il s’agira donc de maîtriser l’utilisation des différents accords ainsi que leurs renversements, d’apprendre à utiliser les fonctions musicales et à créer des chemins harmoniques, de développer les langages harmoniques et la connaissance des styles à travers les époques, sans oublier d’apporter du soin à la qualité d’invention musicale, rythmique et mélodique.

Les principaux outils pour parvenir à ces objectifs seront :
– la réalisation de chants donnés, d’abord à 2, puis 3 et 4 voix, majoritairement dans les styles classiques et romantiques
– la pratique du choral à 4 voix dans le style de Bach
– l’étude des grands compositeurs et du répertoire existant
– la réalisation d’exercices d’inventions mélodiques
– la mise en pratique de petits exercices à faire au piano

Analyse :

Le cours d’analyse propose d’aborder la connaissance du répertoire par différents aspects : pour étudier une œuvre, nous en verrons tout d’abord le contexte musical stylistique et historique, avant de s’intéresser aux principaux éléments biographiques de son compositeur, puis de s’attacher au genre, à la forme, ou à d’autres paramètres tels que le plan tonal, l’instrumentation, l’orchestration.

Nous traverserons ainsi l’histoire de la musique depuis l’époque baroque jusqu’au XXème siècle, en abordant divers genres et diverses formes, telles que la forme ABA, la forme sonate, la forme rondo, etc.

L’étude des œuvres pourra se faire soit sur partition, soit à l’oral sous forme de commentaire d’écoute. Il sera également proposé d’analyser en détail les œuvres travaillées par les élèves, afin de mieux en appréhender l’architecture formelle, et ainsi d’en avoir une meilleure compréhension.

Georges Beriachvili

Cours collectif à partir de l’âge de 15 ans (avec un minimum de 4 élèves)

Ayant commencé l’apprentissage du piano à l’âge de sept ans, Georges Bériachvili est passé par une formation scientifique avant de se consacrer entièrement à la musique. C’est à l’âge de 23 ans, déjà diplômé en tant qu’ingénieur en chimie organique, qu’il entre au Conservatoire supérieur d’Etat de Tbilissi (Géorgie) où il étudie les disciplines théoriques, l’écriture et la musicologie. Parallèlement il poursuit ses études pianistiques et commence à se produire comme concertiste.

Depuis 2001, Georges Bériachvili vit en France en conciliant l’activité de pianiste, de pédagogue et de chercheur en théorie, histoire et esthétique de la musique. Il se produit en récital et en musique de chambre avec un répertoire qui s’étend de Bach à Stockhausen. Il s’implique également dans des projets de compositeurs contemporains en jouant et en enregistrant des œuvres de François-Bernard Mâche, Peter Eötvös, Nicolas Vérin.

Georges Bériachvili est docteur en musicologie et titulaire du premier prix du cycle de perfectionnement en musicologie du CNSM de Paris. En 1998 il participe à la fondation de l’Association de Jeunes Compositeurs et Musicologues de Géorgie et devient son vice-président. Depuis 2004 cette association organise un festival annuel «Tbilissi. Soirées de musique contemporaine» où Georges Bériachvili intervient régulièrement en tant qu’interprète.

En 2012, pour son activité pianistique Georges Bériachvili a reçu le Prix Simone et Cino del Duca décerné par l’Institut de France (Académie des Beaux-Arts).

Programme du cours

Un cursus à 2 niveaux en deux ans (avec possibilité de s’inscrire directement en niveau 2) :
• Niveau 1 – vue d’ensemble de la musique classique de Bach à 1914.
• Niveau 2 – Histoire de la musique de Charlemagne à nos jours.

Pour le cours de niveau 1, le propos sera adapté au public non-professionnel avec une explication des notions musicales essentielles.

Karina Petrosyan

Cours collectifs les mercredi et samedi :

Pour les enfants de 3 à 6 ans : mercredi 16h-17h ou samedi 14h-15h
Pour les enfants de 7 à 14 ans : mercredi 17h-18h ou samedi 15h-16h

Karina Petrosyan est diplômée du Conservatoire arménien de Vanadzor en piano et en théorie musicale. Elle a aussi obtenu le diplôme d’Honneur du Ministère de la Culture de Crimée et celui du Conservatoire Russe de Paris Rachmaninoff, avec mention Très Bien et Félicitations de Jury.

Elle est membre de l’Union de musiciens d’Ukraine et membre de l’association des compositeurs de Crimée.

En lien avec sa formation spécifique à l’accompagnement des jeunes enfants, Karina assure, en plus de ses cours de piano, les classes d’éveil musical.

Au programme du cours d’éveil musical : écoute de styles musicaux différents ; découverte du rythme ; découverte du chant ; découverte des instruments (par des professeurs du Conservatoire) ; découverte de la « danse » (apprendre à bouger son corps en relation avec la musique)

Les parents peuvent assister et participer au cours.

Elena Tchamova

Langue russe

Cours le lundi (en russe, français et anglais).

Née à Moscou, Elena Tchamova est titulaire d’un diplôme d’État en enseignement de la langue russe, de la littérature russe et de la langue anglaise. Elle a également suivi une formation à la Faculté internationale de l’Institut des affaires étrangères de Moscou. 

À son arrivée en France, Elena travaillait dans le secteur de l’édition et dans l’industrie audiovisuelle, notamment pour la revue « La Pensée Russe » et pour Canal +. Ensuite elle a décidé de se consacrer à  l’enseignement et de suivre une formation par correspondance à l’Institut de Poushkine de Moscou afin de pouvoir enseigner le russe comme langue étrangère en France.

Après ses études à l’Institut de Poushkine de Moscou, Elena donnait des cours particuliers de russe et travaillait aux écoles françaises en tant que professeur d’anglais LV2 et de russe.

Aujourd’hui, elle enseigne la langue russe au Pôle d’études russes dans le 7ème arrondissement de Paris.

Passionnée de la littérature et de la culture russe, elle est ravie de partager cette passion avec ceux et celles qui s’y intéressent.

Olga Petit

Olga parle russe, français et anglais

Née à Moscou dans une famille franco-russe, je suis baignée de ces deux langues et cultures.
Ma famille, depuis quelques générations entretient un lien étroit avec la Russie et la France, donc mon choix s est tout naturellement porté sur des études linguistiques. J’ai étudié à l’Université de Moscou où j’ai reçu en 2005 un diplôme d’Etat en langue russe et littérature russe.Pendant et après mes études, j ai donné des cours particuliers pour un public francophone et russophone.
En arrivant en France en 2006, j’ai continué mes études à l’Université de Nancy en Master Civilisation, Lettres et langues Slaves, tout en orientant ma pratique d’enseignement de plus en plus vers un public francophone adulte. Pour cela, j’ai suivi une formation «Les pratiques de l’enseignement du russe comme langue étrangère» à l’Université d’état Lomonosov de Moscou.
Dès lors, je me suis entièrement consacrée à l’enseignement, en donnant des cours particuliers et en groupe. J’ai, entre autres, enseigné au Centre Culturel russe à Paris, où j’avais des groupes de différents niveaux : débutants, « faux débutants » et avancé. J’ai eu aussi l’occasion d’animer des cours ouverts à la Mairie de Paris.
Dans mes cours, je mets l’accent sur la pratique de langue par la conversation, la compréhension et l’écriture, tout en passant par la phonétique et la grammaire, afin d’avoir des bases solides et pouvoir pleinement découvrir et profiter de la langue et la culture russe.

Olga invite les étudiants adultes à des cours de russe (en petits groupes).

Lundi 18h30 – 20h30 (débutants)
Jeudi 18h30 – 20h30 (débutants ++)

Tarif 25 euros leçon (2 heures), 17 euros leçon (trimestre), 14 euros leçon (année)

Et aussi pour les cours particuliers (65 euros par cours).

Charlotte Bourdin

Cours en français et anglais

Chanteuse, pianiste et violoniste, Charlote Bourdin est diplômée de l’American School of Modern Music et a aussi étudié à l’Ecole Normale Alfred Cortot.

Dans le cadre des cours de coaching piano chant, Charlotte va vous apprendre à :
– vous accompagner et interpréter les chansons du répertoire de votre choix
– composez et développer votre style
– vous produire en public.

Les cours individuels ont lieu tous les samedis. Ils sont ouverts à tous les niveaux dès l’âge de 13 ans.

Avis

'
  • Tatiana ChpirnaiaTatiana Chpirnaia

    Depuis trois ans au Conservatoire Russe Rahmaninof , ma fille Elisabeth Chpirnaia est très heureuse d'évoluer dans sa formation musicale avec son professeur Olga Karnaukhova. Je suis ravie d'observer leur  relation très proche, amicale et de confiance, que Olga sait développer avec ses élèves. Cette matière difficile, nécessitant énormément de travail et rigueur , s'apprend avec facilité et joie  avec ce professeur expérimentée et investie. Je ne pourrai jamais assez remercier Olga pour tous ses efforts !

    Nous avons beaucoup de chance d'avoir ce conservatoire Russe à Paris, où ma fille peut à la fois pratiquer sa langue maternelle et aussi bénéficier  de l'enseignement avec une méthode du pays historiquement  riche de sa  culture musicale.  

  • Adam SoussanaAdam Soussana

    Je suis entré au Conservatoire Russe Serge Rachmaninoff en 2010 dans la classe de piano d’Olga Karnaukhova. Suite à un premier cycle de piano au CRR de Clermont-Ferrand, j’ai commencé mes études au conservatoire Rachmaninoff en élémentaire II et j’ai obtenu mon diplôme de Supérieur III à l’été 2018. Bien que j’ai dû interrompre mes études de piano pour partir étudier à l’étranger, je souhaite revenir en perfectionnement au Conservatoire Rachmaninoff dans les prochaines années. 

     J’ai eu la chance de bénéficier de la pédagogie, de la patience et de l’enthousiasme incomparables d’Olga Karnaukhova, qui a forgé ma joie de jouer de mes 10 ans à aujourd’hui. Olga m’a fait découvrir l’ensemble du répertoire du piano classique et m’a initié avec une bienveillance unique à l’écoute de la musique autant qu’à sa pratique. Etant né en France et sans lien particulier avec la Russie, j’ai eu la chance d’être initié par elle aux compositeurs et à la pratique pianistique russes. Par son écoute et ses conseils je me suis pris de passion pour l’interprétation de Rachmaninoff, Tchaïkovski ou Scriabine. Sa pédagogie, fondée sur l’écoute, le chant et la compréhension des oeuvres a complètement changé mon approche de la musique, et m’a donné des capacités d’écoute et d’interprétation que j’espère pouvoir continuer à développer tout au long de ma vie. 

     Au-delà des cours j’ai adoré l’ambiance familiale et chaleureuse qui règne au Conservatoire Serge Rachmaninoff et dans la classe d’Olga. Je suis devenu ami avec de nombreux élèves avec qui j’ai joué des quatre-mains et de la musique de chambre et j’ai toujours apprécié retrouver des têtes connues lors des auditions et des fêtes de fin d’année. Apprendre le piano aux côtés d’Olga Karnaukhova au sein du Conservatoire Rachmaninoff est une expérience unique et je souhaite à tout apprenti musicien d’avoir cette chance !

  • Julien Braidi

    J'ai passé 3 années dans la classe d'Olga Karnaukhova, au Conservatoire russe de Paris Serge Rachmaninoff (niveaux supérieur 1 à supérieur 3).

    J'avais auparavant obtenu mon Certificat d'études musicales au conservatoire de Boulogne-Billancourt et étais alors en 1ère année à la fac de droit. 

     L'enseignement que j' ai reçu au conservatoire Serge Rachmaninov était exceptionnel. 

    Olga m'a fait rentrer dans le monde magique et merveilleux des sons et des émotions, dans une quête de sincérité et d'authenticité. Il n'y avait pas d'artifices ou de superficialité, pas de dogmes stérilisants. Olga n'impose jamais et cela est inestimable, car ainsi  l'artiste peut se forger pas à pas et rester en accord avec soi-même. 

    L'enseignement d'Olga est aussi ludique que profond d'esprit, et je trouve qu'il est rare de pouvoir allier les deux. J'ai appris à développer mon écoute des sons et de leur développement, mon écoute des phrasés, à aller au fond de soi, et à réaliser cela au piano en cherchant les mouvements justes. C'était trois années riches en musique, en rires, en larmes.

    Au bout de deux ans, j'ai décidé de me consacrer professionnellement à la musique et c'est ainsi que je suis rentré à la Haute Ecole de Musique de Genève où, à l'issue de 3 années d'études j'ai obtenu mon Bachelor of Arts et le prix Maurice d'Espine pour le meilleur récital de piano de la promotion.

     Je poursuis depuis un an mes études au Conservatoire national supérieur de musique de Paris (CNSMDP), en cursus de Master de Piano. 

    Olga me conseille toujours régulièrement.

    J'ai conscience de l'immense richesse du conservatoire Rachmaninov, sur le plan de l'enseignement qui y est délivré, de son histoire, de l'ambiance familiale qui y règne, et je souhaite m'y réinscrire à ma sortie du CNSM, afin de préparer un programme de récital à dominante russe pour l'examen du Diplôme d'honneur du conservatoire.

  • Marine Baron

    Ma fille a suivi des cours de violon avec Mme Céline Hara au Conservatoire Rachmaninoff. C’est une personne très sérieuse, rigoureuse et de toute évidence passionnée par son travail. Ma fille a rapidement progressé en rythme et en justesse grâce à elle, en travaillant régulièrement, atteignant un niveau élevé pour son âge. Céline joue également du piano et accompagne régulièrement ses élèves, ce qui est un avantage évident pour eux. Elle a par ailleurs une personnalité agréable, un sens de l'humour très appréciable et une ouverture au dialogue qui en font un professeur que je recommande à tous points de vue. 

  • Priscille B.Priscille B.

    Supérieur 3 . 

    Expérience dans la classe d’Olga Karnaukhova : 

    Après avoir mis en pause le piano pendant 8 ans, j’ai repris cette passion. D’abord seule puis en cours particuliers, je n’étais pas satisfaite de mon rythme et de ma progression. J’ai alors décidé de me réinscrire dans un conservatoire pour avoir un cadre plus exigeant et des examens qui rythment l’année. Je peux ainsi bénéficier d’une meilleure maitrise de mon instrument et d’un enseignement cadré. 

    Olga est une professeur à la fois exigeante et très pédagogue. Elle invente des exercices de façon à combler mes faiblesses, reste patiente quand je bloque sur des sujets ou que mon travail m’empêche d’avancer correctement pendant une semaine. Elle m’enseigne à la fois la pratique du piano mais son contexte, l’histoire du morceau ou du compositeur. Elle ne lâche rien en terme de qualité et m’incite à retravailler les parties les plus faibles tout en m’apportant un soutien constant.

    Niveau: S3

    Parcours: 

    Après avoir commencé des cours de piano particuliers à 4 ans à l’étranger, j’ai intégré le programme musique études de la Maison d’Education de la Légion d’Honneur à mon retour en France. J’ai poursuivi ce parcours pendant 5 ans avant de mettre le piano en pause pendant mes études supérieures. L’appel du piano s’est vite fait ressentir et après quelques années de pause, je suis retournée au conservatoire pour continuer à entretenir cette passion.   

    1er examen: 

    Les examens sont bien préparés avec les auditions publiques en cours d’année. La seule différence est la présence du jury en plus du publique. Les retours sont précis et constructifs.

    Points particuliers: 

    Le conservatoire m’a intéressé pour le rythme qu’il apportait afin de bien progresser, mais aussi pour sa flexibilité nécessaire quand on travaille et qu’on ne maîtrise pas toujours son agenda. Il a aussi un programme ‘perfectionnement’ très intéressant pour ceux qui ont fini les cycles d’études et veulent continuer à étudier voire à préparer des concours. 

    Ecole russe:

    Je n’étais pas familière avec l’école russe avant d’intégrer le conservatoire. Olga m’a à la fois enseigné comment jouer les morceaux russes sans avoir d’accent français qui dénaturait les pièces, mais surtout elle m’a parlé de ses principes et de son histoire. Cette mise en perspective rend avide d’apprendre d’avantage et est nécessaire pour bien s’imprégner du contexte autour des morceaux et des compositeurs et mieux les interprêter.

    Bons moments:

     Après 8 ans d’arrêt du piano, lors de ma première audition, mes mains tremblent pendant que je joue. Je descends de scène et interroge Olga sur ce phénomène jamais vécu auparavant quand j’étais plus jeune. Elle rit de me dit « tu viens de découvrir le stress de la scène. Il ne part pas mais tu vas apprendre à le maîtriser et à jouer avec ». Puis elle a organisé, en plus des auditions publiques, des sessions devant des élèves pour m’habituer à gérer ce stress.

  • Ulrike Levert-MullerUlrike Levert-Muller

    Je suis amateur et très heureuse de pouvoir bénéficier d’un enseignement qui est normalement dispensé aux professionnels.

    Je prends des cours avec la professeure Olga Karnaukhova depuis 2013 et ai fait de considérables progrès en technique et compréhension de texte.

    La pédagogie d’Olga Karnaukhova vise à ce qu’une œuvre étudiée atteigne toujours  la finition musicale dans son intégralité, tout en laissant la liberté d’interprétation personnelle à l’élève. L’élève atteint donc un accomplissement musical qu’il partage avec les autres pianistes du Conservatoire lors d’auditions et de rencontres.

  • Olga Sysoyeva-SchmittOlga Sysoyeva-Schmitt

    Niveau - préparation Diplôme

    Diplômes obtenus :

    2004 L’Université d’Etat de la culture et des Arts de Moscou

                Classe de piano, professeur Alexandre Markin 

    2006 L’Académie d’Etat de la culture slave de Moscou 

                Classe de piano, professeur Vladimir Selivokhin ( Maître émérite des arts)

     Parcours professionnel :

    Lauréate et Diplômée de Concours internationaux (Biélorussie, Ukraine, Italie, France)

    Actuellement professeure de piano à l’école de musique de Lèves depuis 2011.

    S’est produite en concert de musique de chambre; en duo piano-flûte traversière,

    piano-violon, piano à 4 mains (Chartres Angers, Paris, Le Mans) de 2012 à 2019.

    A fondé et dirigé le Trio « Belarus » Piano-Violon-Cymbalum composé de concertistes  internationales de 2012 à 2016.

    Se produit au piano solo au cycle de concerts franco-russes « Printemps de Chartres » en 2010.

    Collaboration et master-class avec Dmitri Bashkirov (Akademie Mozarteum en 2017).

    Rencontre avec Mme Karnaukhova au Conservatoire Rachmaninov en 2015, suivie d’une proposition de sa part de poursuivre mon perfectionnement dans sa classe.

    J’apprécie l’approche individuelle d’Olga pour chacun de ses élèves. Elle nous laisse une liberté musicale et artistique pendant la préparation du concert ainsi que dans le choix du répertoire pianistique. Ses conseils techniques m’ouvrent de nouvelles perspectives d’interprétation sur le morceau musical. Une ambiance conviviale et bienveillante permet une relation de confiance entre l’élève et la professeure.

    Mes moments particuliers au Conservatoire Rachmaninov:

    Les Grandes Auditions de décembre avec tous les élèves.

    Les Auditions de printemps, pour la classe d’Olga Karnaukhova.

     

  • Apolline D.Apolline D.

    Cela fait 7 ans que je suis arrivée au Conservatoire Rachmaninov, au sein de la classe de piano d'Olga Karnaukhova. Le choix de ce conservatoire m'a été insufflé par mon père qui, 30 ans plus tôt, y a été élève en chant. Le conservatoire tient donc une place importante au sein de notre famille.

    Pas une année ne s'y ressemblait. Pourtant, j'ai l'impression d'être arrivée hier. J'y reçois un enseignement d'une qualité extraordinaire, tant par le niveau pédagogique de mon professeur que par son implication personnelle. C'est ainsi que j'ai pu travailler des œuvres variées, allant de sonates mozartiennes au Carnaval de Schumann, en passant par Casse noisette de Tchaikovsky. C'est d'ailleurs en assistant à l'audition d'un élève du conservatoire que j'ai découvert cette dernière œuvre, transcrite par Pletnev.

    En effet c'est une richesse de ce conservatoire que d'ouvrir larges ses portes à la musique. L'année est ponctuée d'auditions, soit générales soit de classes, lors desquelles les élèves prennent l'habitude de se produire en public. Il ne s'agit pas, à mon sens, de se produire pour se montrer uniquement. Non, bien plus, il s'agit de partager la musique que l'on a reçue dans ce beau conservatoire à ses proches, aux autres élèves, aux professeurs et à la direction. C'est cela même qui me donne envie de jouer sur scène, de pouvoir partager aux autres l'enseignement que je reçois.

    C'est bien la musique qui nous réunit et tous, autour de ce piano sur le tapis rouge de la salle de concert, sous l'oeil bienveillant (parfois sévère !) de Rachmaninov dont le portrait plane au-dessus de nous.

    Avant d'entrer au conservatoire Rachmaninov, j'ai reçu un enseignement de plus de dix ans de piano "à la française". Loin de moi l'idée d'oublier ce premier enseignement. Mes années "à la russe" sont venues compléter et développer ma sensibilité musicale, mon approche de la technique et l'interprétation personnelle des œuvres.

    C'est une vrai joie de pouvoir s'y investir autant, et ce, grâce à mon professeur et au cadre proposé par le conservatoire.

    "L'esprit russe " se ressent au sein de ces murs. Cela m'a d'ailleurs poussé à développer une grande curiosité culturelle et linguistique pour ce monde dont je me sentais si loin.

    C'est donc bien plus qu'un enseignement de piano que j'y ai reçu, un enseignement bien précieux.

     

  • Thibault De Pradel de LamazeThibault De Pradel de Lamaze

    Nous y sommes venus pour la qualité de l’enseignement proposé et pour la réputation d’excellence qu’il cultive.

    La méthode tient à des professeurs à l’écoute des enfants, et prêt à les élever au plus haut niveau, en fonction de leurs capacités.

    Nous apprécions particulièrement l’organisation des cours, sans pression particulière, et la disponibilité de l’équipe pédagogique.

    Nos enfants s’y sentent à l’aise, et progressent très régulièrement grâce à Olga Karnaukhova, leur professeur de piano.

    La Direction cultive la mémoire de son fondateur, la bienveillance et la transmission entre générations et s’entourant des meilleurs.

    Enfin, le lieu est magnifiquement situé, facile d’accès, et offre de merveilleuses opportunités de concerts.

    Sans nul doute, l’objectif est atteint, et Sergueï Rachmaninov en serait éminemment fier.

     

  • Isabelle F.Isabelle F.

    Depuis 10 ans, tous les mercredis, je prends le chemin du Conservatoire Serge Rachmaninoff avec mes petits enfants. Là bas on accueille chaleureusement les enfants et on aime la musique. Les professeurs de piano, de saxophone, de solfège ont toujours été à l’écoute des enfants et de leurs difficultés respectives.

    Dès leurs premières notes les enfants participent aux auditions en présence des familles. Ce sont de beaux moments.

  • Patrick FaulconPatrick Faulcon

    J’ai commencé à pratiquer le piano à l’âge de 9 ans. Après 10 ans de conservatoire, mes études de médecine m’ont éloigné de la pratique du piano par manque de temps. Il y a 10 ans, j’ai décidé de reprendre des cours et je me suis inscrit au conservatoire Rachmaninov dans la classe de piano d’Olga Karnaukhova. J’ai trouvé dans ce lieu magique et grâce à cette professeur ce que je recherchais. D’une part, une excellence dans l’enseignement du piano et d’autre part une certaine. Flexibilité par rapport à mon emploi du temps chargé de chirurgien. 

     

  • Henri-Jean et Elisabeth RevilleHenri-Jean et Elisabeth Reville

    Olga Karnauhova enseigne le piano à mes enfants depuis de nombreuses années. Elle a un sens aigu de la pédagogie : discipline, patience, encouragements et compréhension des capacités. Olga est extrêmement rigoureuse dans le suivi des cours jusqu'à prendre de son temps pour se déplacer à domicile pour rattraper des cours manqués ou assurer des révisions avant une audition. Elle a su créer un lien important avec mes enfants ce qui leur a été très bénéfique.

    Henri-Jean Reville

    Depuis 9 ans, Alexis et Hadrien suivent des cours de piano au conservatoire Rachmaninov aupres d'Olga Karnaukhova. Enseignement issu de l'école russe ou  pédagogie, discipline et technique musicale permettent aux élèves de progresser dans une ambiance exigeante et chaleureuse.

    Elisabeth Reville

     

  • Laura SiauveLaura Siauve

    J’avais 24 ans lorsque j’ai commencé à apprendre à jouer au piano au conservatoire Serge Rachmaninoff à Paris. Adulte et débutante ? Et alors ? même pas peur ! Olga Karnaukhova a tout de suite accepté de relever le challenge de cet apprentissage ! Grâce à son écoute, sa patiente et son oreille absolue, Olga m’a permise d’élever mon niveau ! Aujourd’hui, deux ans plus tard, je joue avec pédales « Nobody knows the trouble I have seen » des Blues Spiritual et « Clowns » de Kabalevsky. Son amour pour la musique, son implication envers ses élèves, et sa bonne humeur font d’elle une excellente professeur de piano ! Je recommande absolument!

     

  • Philippe Madar Philippe Madar 

    Je suis le père de Daphné qui est élève au conservatoire russe Sergeï Rachmaninov. Je lui donne la parole afin qu’elle témoigne de son experience au conservatoire. 

    « J’ai commencé les cours de piano à l’âge de trois ans d’abord comme un divertissement. En entrant au conservatoire à 7 ans, j’ai acquis des connaissances pratiques et techniques qui m’ont permis de mieux connaître cet instrument et de progresser chaque année. 

    Je suis élève de Madame Karnaukhova depuis mon premier jour au conservatoire. Elle m’a enseigné tout ce que je connais sur la pratique du piano. 

    J’ai également chaque année des cours de solfège avec Mme. Gros qui me font découvrir la théorie musicale.

    Aujourd’hui, j’ai envi de déchiffrer de plus en plus de compositions.

    J’ai travaillé cette année sur des morceaux de Chopin, Mendelssohn et Debussy que je prends beaucoup de plaisir à jouer. 

    Grâce au conservatoire je découvre les musiciens classiques en plus de la musique actuelle que j’écoute habituellement.

  • Marie-Françoise BrunetMarie-Françoise Brunet

    Cela fait 2 ans que je travaille avec Olga au conservatoire Rachmaninoff. L' enseignement d Olga est très sérieux. Son écoute très attentive hiérarchise parfaitement les problèmes techniques, d interpretation et autres. Sa bienveillance est totale. Olga a su me mettre à l aise pour les auditions. Pour moi c est un émerveillement constant et je me sens enfin dans la grande musicalité pianistique.

  • Atsuko EguchiAtsuko Eguchi

    Le conservatoire russe Serge Rachmaninoff est pour moi une école à taille humaine, où chaque élève peut évoluer à son rythme, selon sa personnalité. Dans un bâtiment chargé de souvenirs des grands compositeurs et interprètes, nous prenons les cours, rencontrons des musiciens venant des quatre coins du monde. C’est une expérience enrichissante.

    J’ai commencé à travailler ici avec mon professeur de piano Olga quand j’étais supérieur III. Après l’examen où j’ai été reçue et autorisée à passer au niveau perfectionnement en 2013, j’ai décidé de prendre tout le temps qu’il me faut pour préparer le diplôme, puisqu’il n’y pas de limite de nombre d’année pour ce niveau et que je voulais profiter pleinement du conservatoire et des cours d’Olga, apprendre au maximum et combler les lacunes dans ma formation antérieure. Et je n’ai jamais regretté.

    Merci Olga pour votre générosité, encouragement et patience !

     

  • David R.David R.

    J'ai étudié le piano dans ma jeunesse et à l'âge de 30 ans j'ai décidé de m'y remettre. J'ai frappé à la porte du Conservatoire Russe, et j'ai eu la chance d'intégrer la classe d'Olga Karnaukhova pendant cinq ans. Olga est l'enseignante idéale pour tout adulte amateur. Elle est extrêmement exigeante, mais elle vous corrige sans jamais vous décourager. Elle a une passion débordante qu'elle vous transmet par l'obsession, typique de l'école russe, pour la beauté du son, l'intelligence musicale et l'attention aux détails. Elle m'a appris à écouter attentivement les résultats de mon travail, à aiguiser mon ouïe, à connecter chacun de mes doigts à mon oreille. De plus, en entrant dans sa classe, j'ai pu tisser des liens d'amitié cordiaux et sincères qui durent toujours. 

     

  • Selena VICENTESelena VICENTE

    Le Conservatoire Russe de Paris !

    Un lieu magnifique rempli d’histoire !

    J'ai deux filles, Laëtitia et Sandra Esmieu qui ont commencé à jouer du piano dès l’âge de six ans et quatre ans. A cette époque, nous avons eu l’honneur et le plaisir de rencontrer Mme Olga Karnaukhova, et à partir de là, toute une histoire musicale a pu alors commencer !

    Je voudrais très sincèrement vous remercier d’avoir transmis à mes deux filles votre amour pour la musique, vous avez su leur transmettre une méthode formidable constituée à la fois d’exigence et de gaieté.

    Merci pour toutes ces belles et inoubliables années d’enseignement musical.

    Les cours ont toujours été de grands moments de travail toujours dans la bonne humeur et la confiance.

    Actuellement, Laëtitia qui vient de fêter récemment ses 18 ans se retrouve au niveau supérieur et sa sœur Sandra 14 ans en fin d'étude . 

    Alors, encore une fois, merci pour cet énorme travail si efficace et si rigoureux que mes filles appellent si communément «  La méthode Russe » 

    Olga, merci mille fois pour tout votre investissement et votre travail rigoureux durant toutes ces belles années que mes filles auront eu le plaisir de partager avec vous.

'